Paris Photo 2018, une riche programmation photographique

Après la Fiac, c’est au tour de Paris Photo de prendre place au sein du Grand Palais. Pour sa 22e édition, c’est 152 galeries et 31 éditeurs internationaux qui prennent place sous la plus plus belle verrière de Paris. C’est également une programmation photographique riche et des projets curatoriaux variés, comme la collection privée du californien Nion McEvoy, auxquels A Nous Paris a décidé de se consacrer. 

 

Elles x Paris Photo

Photographie de Joan Lyons exposée à Paris Photo
Joan Lyons, « Presences 1 », 1980, Courtesy Steven Kasher Gallery © Joan Lyons

 

Avec Elles x Paris Photo, il est question de femmes et de photographies. Le constat est simple : une sous-représentation et un manque de visibilité poussent le Ministère de la Culture et Paris Photo a inviter la commissaire d’exposition indépendante, Fannie Escoulen, pour mettre en avant le talent de ces photographes. À travers un parcours entre les différentes galeries, c’est une centaine de photographies qui ont été sélectionnées. Entre autres : Julia Margaret Cameron – 1865, les années 20/30 avec notamment Margaret Watkins et Lucia Moholy, les artistes féministes des années 60/70 telles que Joan Lyons et Renate Bertlmann, et pour finir les talents de demain : Léa Belooussovitch et Fatima Mazmouz. Une mise à l’honneur également au delà du Grand Palais, avec Valérie Jouve au Petit Palais, Dorothea Lange et Ana Mendieta au Jeu de Paume.

 

Shego/Hego/Ego – Collection McEvoy Family

Photographie d'une femme avec des yeux très étranges exposée à Paris Photo
Laurie Simmons, « How We See/Tatiana (Pink) », 2015, Courtesy of the artist and Salon 94, New York

 

Cette année, Paris Photo met en avant la collection privée de la famille McEvoy, initiée par Nion McEvoy, président et fondateur en 2017 de la McEvoy Foundation for the Arts à San Francisco, président de la maison d’édition Chronicle Books, mais également avocat, poète, éditeur, batteur, professeur de méditation et de yoga… et bien entendu grand collectionneur de photographies. Kevin Moore, commissaire d’exposition indépendant à New York, réfléchit à la notion de collectionneur en tant que personne face à sa collection. Il est question  de photographes emblématiques : Robert Mapplethorpe connu entre autres pour ses portraits noir et blanc, ses nus masculins et ses fleurs, Cindy Sherman et ses mises en scène de son propre corps transformé et grimé, Laurie Simmons et ses femmes entre réalité et fiction

 

This Must Be The Place – JPMorgan Chase Art Collection

Photographie d'un terrain de basket dans un vieux théâtre exposée à Paris Photo
Yves Marchand et Romain Meffre, « Paramount Theater, Brooklyn, NY, USA », 2008, JPMorgan Chase Art Collection – 2008

 

Partenaire officiel de Paris Photo depuis 8 ans, la banque privée de J.P. Morgan présente à nouveau quelques oeuvres de sa riche collection de photographies : JPMorgan Chase Art Collection. Sous le commissariat de Charlotte Eyerman, conservatrice en chef de la collection, l’exposition This Must Be The Place présente des oeuvres du 19e siècle à aujourd’hui. Des acquisitions récentes mais également des oeuvres emblématiques. 150 ans d’histoire, de techniques et procédés photographiques divers, autant de raisons qui poussent à admirer cette très belle exposition. D’autant que les plus grands sont là : Diane Arbus et ses portraits parfois gênants et surprenants, Walker Evans, l’un des photographes américains les plus importants du 20e siècle, Hiroshi Sugimoto, toujours poétique et sensible.

 

Baptiste Rabichon – Lauréat de la résidence BMW

Photographie de Baptiste Rabichon exposée à Paris Photo
Baptiste Rabichon, « Album – XI », 2018 © Baptiste Rabichon, Résidence BMW

 

BMW Group, mécène culturel depuis plus de 50 ans, est à nouveau partenaire officiel de Paris Photo avec BMW Art & Culture. Avec la mise en place d’une résidence en partenariat avec l’école de l’image, Gobelins, ce groupe automobile soutien la création photographique par un accompagnement du lauréat : production d’oeuvres, diffusion aux Rencontres d’Arles, Paris Photo et l’édition d’un livre. Cette année, c’est Baptiste Rabichon, lauréat 2017, qui a bénéficié de cette aide non négligeable. Son exposition En ville présentée dans le cloître Saint-Trophime à Arles continue donc son périple à Paris Photo. Ce photographe mélange techniques anciennes et nouvelles, juxtapose une profusion d’images, multiplie les points de vue et les plans et crée par conséquent un environnement aux multiples histoires. En 2019, nous découvrirons le travail d’Emeric Lhuisset, lauréat 2018.

 

Estée Lauder Pink Ribbon Photo Award

Photographie d'une femme de dos les cheveux rasés et un bébé dans ses bras de face exposée à Paris Photo
Henri Guittet © Henri Guittet/Estée Lauder Pink Ribbon Photo Award

 

Paris Photo s’engage. Pour la deuxième année consécutive, la foire accueille une exposition des finalistes et lauréats du Estée Lauder Pink Ribbon Photo Award. Dans la lutte contre le cancer du sein, Estée Lauder Companies France co-créée avec le magazine Marie-Claire, l’association Le Cancer du Sein, Parlons en ! Un prix qui appelle les photographes amateurs et professionnels à sensibiliser le plus grand nombre sur ce sujet. Il est donc ici question de photographies, d’une cause et des femmes. Trois prix du jury – composé de professionnels de la photographie et de personnalités engagées contre le cancer du sein – et le prix du public Téva – vote des téléspectateurs et internautes – sont remis à cette occasion.

 

Hard Truths – The New York Times

Un groupe d'hommes qui regardent un combat de coqs.
Tomas Munita « Cockfight in the countryside near Vinales, Cuba » © Tomas Munita

 

Le New York Times et Paris Photo s’associent pour mettre l’accent sur la photographie de reportage. L’exposition « Hard Truths », avec pour commissaire associé David Furth, directeur artistique du New York Times international, souligne l’importance des photojournalistes, leur travail sur le terrain en tant que témoin et diffuseur de faits d’actualité, et aborde plus particulièrement les soulèvements sociaux et politiques à travers le monde. Des images chocs et surprenantes qui soulignent la dure réalité de certains pays. 

 

Paris Photo
Du 8 au 11 novembre 2018
Grand Palais
Avenue Winston Churchill, 8e

Horaires
Jeudi 8, vendredi 9 et samedi 10 novembre : 12h – 20h
Dimanche 11 novembre : 12h – 19h

Tarifs :
Plein tarif semaine : 30 euros
Plein tarif week-end : 32 euros
Tarif réduit : 15 euros
Catalogue : 25 euros