Photo : New York sous un autre angle

Seuls les buildings au second plan permettent d’identifier spontanément la ville.

Si l’architecture des gratte-ciel mange pratiquement toute la photo, difficile d’en savoir plus même au second coup d’œil sur ce cliché dont la beauté des lignes accroche le regard avec une immédiateté surprenante. Car même l’apparente modernité de l’ensemble n’est qu’un leurre. L’image date en réalité de 1952 et son auteur est Ernst Haas, considéré comme l’un des pionniers de la photographie couleur. Elle n’a pas d’autre histoire que ce qu’elle laisse entrevoir, à savoir une vue en simulacre banale de New York, mais au cadre terriblement serré, prenant comme point de départ l’enseigne d’un serrurier. Sauf qu’elle n’a rien d’ordinaire. Et justement, c’est ce parti pris absolument moderne pour l’époque tout comme l’usage de cette couleur un peu froide qui la rendent unique. Ce cliché fut publié la même année dans le magazine Life, parmi d’autres faisant partie du premier projet photographique en quadrichromie de Ernst Haas avec New York comme star absolue. Elle est surtout exposée à partir du 20 mars parmi d’autres clichés de la Grosse Pomme par de grands photographes américains ayant marqué leur époque. Une exposition collective avec les photographies de Berenice Abbott, Tom Arndt, Arlene Gottfried, Helen Levitt, Vivian Maier, Ray Metzker, Louis Stettner et Sabine Weiss.