Pølar, le festival des cultures nordiques de retour à Paris

Du 10 au 22 avril prochain, le grand froid refait surface à Paris le temps de la troisième édition du festival Pølar. Musique, cinéma, théâtre, rencontres… Un vent culturel scandinave et nordique soufflera ses bonnes ondes sur la capitale. Embarquement immédiat pour le festival Pølar, de l’Islande au Danemark en passant par la Suède, la Norvège et la Finlande, afin de découvrir un programme éclectique et riche en pépites culturelles. 

Polar
©Sy Jackson

 

Jeudi 11 avril  – Eglise Saint-Merri – 20h

Enfermés à Lisbonne pour une résidence musicale, le violoncelliste français Gaspar Claus et le chanteur danois Casper Clausen partagent le fruit de leur travail en un concert, d’ores et déjà annoncé comme hypnotique et captivant. 

Pour parfaire une soirée sous les plus beaux auspices, Tatu Rönkkö, un batteur et percussionniste intriguant qui évolue au sein de plusieurs groupes dont Efterklang et Liima, jouera pour la première fois face au public parisien. Il jouera un de ses lives improvisés dont il possède le secret, où des objets du quotidien se transforment en percussions insolites.

 

Polar
Caspar Claus & Casper Clausen

 

Samedi 13 avril – Institut Finlandais – 20h

De l’ombre à la lumière, place au 7ème art lors d’une soirée spécialement consacrée au cinéma islandais. 

UN RÊVE SUR FÄRÖ : le réalisateur suédois Ingmar Bergman a travaillé et habité sur la petite île de Fårö de 1967 jusqu’à sa mort en 2007. Le film retrace le pèlerinage de cinéastes dans sa maison, et montre les lieux qui ont sûrement inspiré Ingmar Bergman dans ses processus créatifs.

690 VOPNAFJÖRÐUR : Vopnafjörður est un petit village de 645 habitants situé à l’est de l’Islande. Le film raconte la vie quotidienne des villageois, et la manière dont ils ont fondé une communauté forte, à travers leurs métiers et occupations.

 

Polar
690 VOPNAFJÖRÐUR

 

Vendredi 19 avril – Le Pavillon des Canaux – 19h-20h30

Comment les festivals peuvent devenir des espaces plus sûrs pour les femmes ? Une question actuelle et mondiale sur laquelle pencheront les festivals de musique Øya Festival (Norvège), Sonar Reykjavik (Islande) et We Love Green (France) lors de cette rencontre aboutissant à la mise en place d’outils de prévention des violences sexuelles au sein de leurs espaces. 

Dimanche 21 avril – La Cité Fertile- 12h-Minuit

Pour rassasier tous les appétits, le marché nordique consacre 15 stands à la gastronomie, l’artisanat, le design et la mode des pays du Grand Nord. Le tout bercé par les sons électroniques de la DJ finlandaise Maria Korkeila. 

 

Polar
©Sy Jackson

 

Festival Pølar
Du 10 au 22 avril
Divers lieux de Paris 

http://www.polarfestival.com/