A.Voir

Rentrée culturelle : Cinéma

Films d’auteurs, thrillers ou grand spectacle, les cinéphiles auront l’embarras du choix en cette rentrée

Les auteurs

Une rentrée culturelle n’en serait pas une sans les auteurs. Et au petit jeu de la régularité sans faille, Woody Allen nous proposera son sympathique Homme irrationnel (le 14 octobre) avec Joaquin Phoenix en prof de philo en plein désarroi amoureux. Stephan Frears, lui, fera sa rentrée sur les chapeaux de roue avec The Program (le 16 septembre), l’évocation du cas Lance Armstrong interprété par Ben Foster. Côté français, la rentrée sera marquée par le nouveau Xavier Giannoli, Marguerite (le 16 septembre) avec Catherine Frot en chanteuse des années 20 à côté de la plaque. Par le grand retour de Jean-Paul Rappeneau avec Belles familles (le 14 octobre), une fresque familiale avec Mathieu Amalric et Gilles Lellouche. Par le nouveau Julie Delpy, Lolo (le 28 octobre) avec Dany Boon, en pleine histoire d’amour compromise par un Tanguy joué par Vincent Lacoste. Et par Maïwenn, et sa superbe passion amoureuse dévastatrice incarnée par Vincent Cassel et Emmanuelle Bercot dans Mon Roi (le 21 octobre).

Les thrillers

En cette rentrée, les thrillers seront à l’honneur avec les impressionnants chasseurs de narcotrafiquants de Sicario (le 7 octobre) de Denis Villeneuve, l’effrayant Crimson Peak (le 14 octobre) de Guillermo del Toro et son histoire de maison hantée, Alejandro Amenábar (TesisLes autresVanilla Sky) de retour dans son genre de prédilection avec Regression (le 28 octobre). Et même M. Night Shyamalan, le réalisateur de Sixième Sens s’y met dans The Visit (le 7 octobre).

Le spectacle

Côté grand spectacle, les amateurs de sensations fortes pourront se retrouver au sommet de l’Everest dans le haletant Everest (le 23 septembre) relatant une véritable expédition catastrophique de 1996. Moins haut, mais tout aussi impressionnant, ils pourront marcher entre les deux tours du World Trade Center dans le The Walk – Rêver Plus Haut (le 28 octobre), l’adaptation par Robert Zemeckis de la traversée des deux tours en 1974 par le funambule français Philippe Petit. On pourra aussi se retrouver Seul sur Mars (le 21 octobre) comme Matt Damon dans le film catastrophe spatial de Ridley Scott, ou assister à La Chute de Londres (le 28 octobre).

 

Les spectateurs poètes se régaleront de Pan (le 21 octobre), une nouvelle version du personnage de Peter Pan. Les nostalgiques de séries apprécieront de retrouver l’agent de la CIA Napoleon Solo et celui du KGB Illya Kouriakine dans Agents très spéciaux – Code U.N.C.L.E (le 16 septembre) du dynamique Guy Ritchie. Les ados qui attendent le tout dernier opus de Hunger Games – La Révolte : Partie 2 et qui n’ont pas la patience d’attendre le 18 novembre, pourront toujours se rabattre sur Le Labyrinthe : La Terre brûlée (le 7 octobre), la suite de la dystopie phénomène.

 Enfin, les amateurs d’action, d’espions, et de flegme britannique musclé, bref les amateurs de grand cinéma, devront patienter jusqu’au 11 novembre pour achever leur rentrée ciné en beauté avec 007 Spectre, le tout dernier et plus qu’attendu James Bond.