Scènes en tous genres pour cet été

À Paris pendant les vacances ? Théâtre, danse, festival, il y a de quoi faire pour passer un été agréable et culturel !

Paris Quartier d’été

Le festival qui chahute et émeut par son ampleur, sa liberté. Cette année : Anne Teresa De Keermaeker sous les vitraux de l’église Saint-Eustache, Israel Galvàn, le maestro du flamenco, dans le Jardin de Picasso, Nathalie Dessay happée par le dramaturge Howard Barker, le théâtre étrange de Rimini Protokoll… et une flopée de spectacles dans des lieux inédits de Paris.

Du 14 juillet au 9 août. Infos : 01 44 94 98 00. Rés : 01 44 94 98 02/ paris@quartierdete.com.

Les Étés de la danse

Un rendez-vous avec une prestigieuse compagnie de danse : voilà le cadeau offert chaque été aux balletomanes par cette manifestation dont la 11e édition marque le retour de l’Alvin Ailey American Dance Theater (dirigé par Robert Battle) avec des best-of mais aussi dix “Premières” en France. Spectacles, projections, répétitions ouvertes au public, auditions et stage international : le public parisien a bien de la chance.

Jusqu’au 1er août au Théâtre du Châtelet, 1, place du Châtelet, 1er. Mo Châtelet. Rés. : 01 40 28 28 40 /08 92 683 622 (0,34 €/mn)/ www.fnac.com. Places : 13-90 €.

Nous n’irons pas à Avignon

Huitième édition et un même pari : le Grand Paris ! Nouveau programme chaque semaine, un spectacle toutes les heures, des formes courtes… le tout dans un labo théâtral pluridisciplinaire dédié aux compagnies indépendantes, aux écritures contemporaines et à la rencontre avec le public. Pourquoi aller à Avignon ?

Jusqu’au 26 juillet à Gare au Théâtre, 13, rue Pierre Sémard, Vitry-sur-Seine (94). RER C, arrêt Vitry-sur-Seine. Places : 10€-13 €. Pass : 7-70 €. Tél. : 01 55 53 22 26/ contact@gareautheatre.com.

Bestias

Acrobaties, danseurs, chevaux, oiseaux, et un comédien pour un corps-à-corps entre humains et animaux : dans le genre joute cathartique, il sera difficile de trouver mieux que cette nouvelle création de la Cie franco-catalane Baro d’Evel Cirk !

Jusqu’au 25 juillet. Espace Chapiteaux de la Villette. Mo Porte de la Villette. Lundi, mardi, vendredi et samedi à 20 h 30, jeudi à 19 h 30. Rés. : 01 40 03 75 75. www.villette.com.

Places : 13€ pour les moins de 15 ans, 18,20€ pour les 15-26 ans, et 26€ pour les plus de 26 ans

Bestias, Baro d’Evel Cirk Cie (C) Guillaume Mussau

TEASER

Voyages à la Villette

Dans le parc de la Villette, le week-end, on peut vraiment voyager sans quitter Paris. Les 18 et 19 juillet, direction l’Algérie, avec des ateliers d’arts plastiques, de danse, et de cuisine, des spectacles (conte, danse et concerts), un café et un Petit Souk où l’on trouvera aussi bien des disques que des bijoux et des épices. Les 25 et 26 juillet, ce sera carrément Bollywood, avec l’après-midi, un Bollymarket, un foodtruck et un salon de thé, des tables de jeu de Carrom, des ateliers (danse, batik, mandala, customisation d’affiches…) ou encore un espace beauté. A voir aussi, des performances, des contes, des marionnettes, la projection du film Devdas (le samedi dans le cadre du Cinéma en plein air) et un grand concert (le dimanche, à 18 h 30)._

Scènes d’été : Algérie, les 18 et 19 juillet, Bollywood, les 25 et 26 juillet, au parc de la Villette (sous le péristyle de la Grande Halle, Jardins passagers, prairie du Cercle Sud…). Accès libre, ateliers gratuits sans inscription (sauf ateliers cuisine 30 €/ Carte Villette 25 €).

Renseignements : www.villette.com.

Plein la vue pour le 14 juillet

Au programme de notre Fête nationale qui promet d’être grandiose, l’Orchestre national de France, le Chœur de Radio France et la Maîtrise de Radio France placés sous la direction de Daniele Gatti, invitent les plus grands artistes lyriques internationaux pour un concert exceptionnel à partir de 21 h 30. Puis c’est le Groupe F, reconnu comme le plus grand artificier du monde, qui sera une fois de plus le créateur du feu d’artifice tant attendu à la tour Eiffel. Après le succès de l’an dernier et ses 500 000 personnes réunies sur le Champ-de-Mars, 2015 fera-t-elle aussi bien ? Dans un autre genre, France Galop organise sa garden party à l’hippodrome de Longchamp dès 16 h, un événement qui va mixer sport et musique avec huit grandes courses de galop qui seront suivies de DJ sets sur le dancefloor. www.longchampgardenparty.com. Entrée : 8 €, gratuit pour les moins de 18 ans.

Allons au parc

Depuis la récente vague de canicule qu’a connu la capitale, la décision d’ouvrir les parcs 24 heures sur 24 s’est finalement étendue à tout l’été pour quatre d’entre eux. Une mesure exceptionnelle qui est donc prolongée pour les parc Monceau, Montsouris, André Citroën, et des Buttes-Chaumont. De jour, il y a aussi d’autres façons de déambuler dans les espaces verts cet été puisque certains proposent des visites commentées. Comme le jardin des Tuileries, les samedis, dimanches et jours fériés. Pas besoin de s’inscrire au préalable : le rendez-vous est fixé au pied de l’Arc de Triomphe du Carrousel du Louvre. Au jardin du musée Eugène Delacroix, les visites commentées se déroulent tous les jours de l’été en fonction de la météo. Comme chaque été, le musée du Quai Branly propose un programme bucolique dans ses jardins. Les fameuses Siestes électroniques ont lieu chaque dimanche de juillet et le premier d’août. On s’allonge et on écoute à l’horizontale les DJ sets proposés, chacun puisant dans la collection ethnomusicologique de la maison : un parfait chill out de fin de week-end (de 16 h à 18 h).

Les sièstes électroniques (C) Cyril Zannettacci