Le meilleur de la scène en juin à Paris et région parisienne

Alors que tout le monde pense que c’est la fin de saison, qu’il ne reste plus grand chose à se mettre sous la dent côté spectacles, voici quelques pépites à découvrir en cette année théâtrale certes finissante, mais pas moins excitante. La Villette nous régale d’un programme danse à se damner, le cirque envahit les rues, Montreuil joue les intellos, Gennevilliers revisite la Grèce antique et Versailles s’enflamme. Suivez le guide !

 

Monstres – On ne danse pas pour rien

Danseurs du spectacle Monstres - On ne danse pas pour rien
© Christophe Pean

 

« Danser au Congo, c’est se battre deux fois. » Voilà qui définit pile poil l’engagement du chorégraphe congolais DeLaVallet Bidiefono. Mêlant danse, musique live, chants et performances, Monstres est né de la volonté de défendre l’art de danser au Congo, et accessoirement d’opposer la poésie à la violence. Dans un impressionnant décor de chantier aux allures d’arène, portés par un texte décapant, entraînés par quatre musiciens multi-instrumentistes à l’énergie débordante, 10 danseurs et une performeuse jettent leur corps dans la bataille et opposent aux « Monstres » de la dictature en place au Congo une pièce de groupe incroyablement puissante et physique.

La Villette
211 Boulevard Jean Jaurès, 19e
Du 22 au 23 juin 2018

 

Festival Solctice

Compagnie Roue Libre
© Roue Libre Dimanche 25 juin à 17 h 30 au Stade Jean Longuet

 

Le Festival Solstice, c’est l’occasion de découvrir le cirque à chaque coin de rue, au milieu d’un parc, ou même sur un bout de trottoir. Des pièces courtes, des numéros de funambulisme, du hula hoop acrobatique à neuf mètres du sol, une performance de jonglage à balles blanches extrêmement douce et délicate, des apéros-concert et un bal de clôture comme à l’ancienne. S’il y a bien un endroit où fêter l’arrivée de l’été avec ses petits cousins, c’est ici !

Théâtre Firmin Gémier – La Piscine
Antony – Châtenay Malabry 
Du 22 au 24 juin 2018

 

Helikopter – Still Life

Danseurs de la troupe Helikopter
© Jean-Claude Carbonne

 

L’avantage Prejlocaj ? On s’y rue les yeux fermés, quel que soit le projet. Cette fois encore La Villette frappe fort, en proposant non pas un mais deux spectacles du chorégraphe. D’abord un petit tour d’Helikopter, pièce réalisée en compagnie du compositeur contemporain Karlheinz Stockhausen, avec un quatuor à cordes enregistré… en plein vol ! Le résultat est bluffant de souplesse et de précision. L’enchaînement se fera sur Still Life, nouvelle création sur le thème des vanités. On nous promet de langoureux duos, des cambrements choraux, du clair-obscur… et ça suffit à nous rendre impatients.

La Villette
211 Boulevard Jean Jaurès, 19e
Du 28 au 30 juin 2018

 

Conférences de choses

© Nouveau Théâtre de Montreuil

 

Voilà enfin un type en pleine digression de ses moyens, capable de disserter sur le bison et la Reine Margot en donnant l’impression qu’ils font partie de son cercle proche. Et ce type, c’est François Grémaud, sorte de Jamie de la conférence en beaucoup plus drôle et beaucoup moins moche. Sept conférences – à enfiler une à une comme un collier de nouilles pour faire durer le plaisir, ou en intégrale pour ressortir de là avec une encéphale fluorescente et une chance supplémentaire de gagner au Trivial Pursuit.

Nouveau Théâtre de Montreuil
10 Place Jean Jaurès, Montreuil
Du 20 au 24 juin 2018

 

Déjà la nuit tombait – Fragments de l’Iliade

Deux comédiens de Déjà la nuit tombait
© Mammar Benranou

 

Encore Homère, encore L’Iliade, dont on nous encombre les oreilles depuis la primaire… Mais cette fois en commençant par la fin. Un épisode qu’on ne connaît pas ou peu, à savoir la rencontre de Priam et d’Achille, quand la vieillesse se heurte à la jeunesse, quand deux ennemis partagent un moment de grâce durant lequel toute rancœur est abolie. Ne reste que l’essentiel : deux âmes éreintées qui se reconnaissent. Un très beau spectacle signé Daniel Jeanneteau, qui se double d’une performance sonore conçu en collaboration avec l’IRCAM et In Vivo.

Théâtre de Gennevilliers
41 avenue des Grésillons, Gennevilliers
Du 19 au 23 juin 2018

 

Face à la mer

Trois femmes s'étreignent dans Face à la mer
© Agathe Poupenay

 

Face à la mer, pour que les larmes deviennent des éclats de rire. Tout un programme, et pas seulement un titre à rallonge. Qui parle encore aujourd’hui de la révolution tunisienne ? Plus grand monde. Sujet parmi d’autres, tombé injustement dans les oubliettes médiatiques, alors même que la lutte politique se poursuit chaque jour sur le terrain. C’est pour rendre hommage à son pays d’origine – quitté depuis plus de 20 ans –  que le chorégraphe Radouane El Medeb a invité plusieurs artistes engagés d’horizons très divers à monter sur scène. Sa façon à lui de participer à une révolution vécue de l’extérieur.

La Villette
211 Boulevard Jean Jaurès, 19e
Du 19 au 20 juin 2018

 

Marie-Antoinette

©Jean-Pierre Dalbéra CC BY 2.0 Flickr

 

On devait bien se marrer à la cour du Roi Soleil. Et Marie-Antoinette n’y était sans doute pas pour rien, elle qui avait pour tâche d’égayer Versailles de spectacles et de jeux tout au long de sa royale semaine. Pour ce spectacle lui rendant hommage, le Groupe F a imaginé un croisement de flammes, feux d’artifice, vidéos, personnages lumineux et porteurs de feu. A découvrir en plein air, et avec un final explosif !

Château de Versailles
Place d’Armes, Versailles
Du 29 juin au 12 juillet 2018