À Hauteville-sur-Mer, un village-vacances street art

À Hauteville-sur-Mer, un village-vacances Azureva a choisi un thème très actuel pour cet été 2018 : le street art. Une trentaine d’artistes ont ainsi transformé les habitations en œuvres d’art. Bilan ? Une réussite totale !

 

Mur street-art
© Bault (Photo Gilles Gallois)

 

En chiffres, ça donne ça : 30 artistes, 76 fresques, plus de 1 600 bombes de peinture pour recouvrir pas moins de 1 500 m2 de façades extérieures. Le tout dans un parc de 4 hectares peuplé de 126 hébergements.

Aux commandes ? Le célèbre Speedy Graphito, parrain de l’opération. Car il s’agit bien d’une opération marketing, ne nous voilons pas la face. Opération qui surfe sur la vague étonnamment grosse de la médiatisation du street art (celui-ci, né dans les bas fonds new-yorkais, se retrouve actuellement aussi bien sur des cartes bancaires que sur des sacs de course).

Ici, l’idée a toutefois le mérite d’être fort sympathique : il n’est en effet pas nécessaire de résider au village pour profiter de ses ambitions artistiques, la visite étant totalement gratuite et ouverte à tous.

 

© Azureva

 

Ils sont donc une trentaine d’artistes à avoir été invités au village-vacances pendant quelques jours. Journées durant lesquelles de petits pavillons de vacances parfaitement classiques se trouvèrent petit à petit recouverts de couleurs et de formes. Un spectacle pour le moins inhabituel. Concentrés, créatifs, les artistes Mosko, Popay ou Chanoir ont déployé sur les façades leurs styles pop, abstraits, urbains ou poétiques. La diversité des styles est impressionnante, et offre un très beau panel de l’art urbain actuel aux vacanciers.

 

© Andrea Ravo

 

On fera donc une étape fort sympathique dans ce village-vacances atypique en y dormant une ou plusieurs nuits, pour ensuite nous rendre (par exemple) au Mont-Saint-Michel, voisin d’Hauteville-sur-Mer, ou explorer la Normandie, toute proche. Bon à savoir : une plage de sable fin se trouve à cinq minutes de ce temple à ciel ouvert de la culture urbaine.

À savoir également : Azureva, qui tient les commandes du village-vacances, est une association créée en 1952 qui a pour but de « rendre le tourisme accessible à tous« . De fait, les séjours à la semaine sont disponibles à partir de 168 euros.

Azurev’Art au village-vacances Azureva d’Hauteville-sur-Mer
Ouverture au public du 17 avril au 15 septembre de 11h à 16h
À partir de 168 euros la semaine en demi-pension
30 avenue des Sports, 50590 Hauteville-sur-Mer