Sinatra Confidential Showbiz, casinos & Mafia

Le titre Sinatra Confidential nous trompe un petit peu car cette biographie traite plus largement, comme l’indique d’ailleurs la version originale, du « rat pack », et de l’amitié qui unit, au début des années 1960, sur fond de ségrégation, plusieurs étoiles du show-business, Dean Martin, Sammy Davis Jr, Peter Lawford, Joey Bishop et Sinatra bien sûr.

Mais cette minime ruse commerciale est vite oubliée au fur et à mesure que l’on tourne les pages de cette passionnante épopée riche en anecdotes, histoires et portraits, de la très fine description de Humphrey Bogart, qui fut le mentor du futur interprète de « My Way», et l’initiateur du « Rat pack », hostile au narcissisme et à l’hypocrisie de Hollywood, à celle, sensible, de Sammy Davis, tourmenté, victime du racisme au point de se prendre en horreur.

Porté par l’intense lumière de Sinatra, le récit nous transporte, comme dans un western, jusqu’à Las Vegas, la ville des mirages, temple du show-business où, nous rappelle Shawn Levy, la ségrégation était appliquée sévèrement. « Je m’en fous que ce soir Jésus. Il est noir et n’entre pas ici », dira un portier en virant Nat King Cole. L’auteur nous fait bien sentir cette ligne trouble entre Enfer et paradis que goûte avec perversité un Sinatra génial et funambule, admirateur de tueurs comme Giancana, un « type vraiment affreux, avec une tête de gargouille et un nez de fouine », dira Peter Lawford. Ecrit dans un style nerveux, Sinatra Confidential est un beau livre sur l’amitié, le spectacle, tout ce qui en fait la saveur et l’amertume… Un puissant roman !

Sinatra Confidential Showbiz, casinos & Mafia, Shawn Levy, Traduit de l’américain par Nicolas Guichard, Rivage rouge, 384 pages, 22 €