Ciné : les sorties de la semaine du 31 octobre

Quels sont les films à voir cette semaine ? Retrouvez notre sélection non-exhaustive des sorties cinéma à ne pas manquer.

Bohemian Rhapsody : biopic

Système de notation des films de la semaine

De Bryan Singer, avec Rami Malek, Lucy Boynton et Aaron McCusker. Durée : 2h15.

C’est l’heure de la Bohemian Rhapsody, le biopic tant attendu sur Freddy Mercury, dont on connaît les chansons, forcément, mais peut-être pas l’homme qui se cache derrière l’artiste. L’homme complexé par ses origines pakistanaises, sa dentition, son homosexualité trop longtemps refoulée, effrayé par la solitude, manipulé par un manager véreux, et foudroyé par le Sida. De l’intime mêlé à la puissance des chansons cultes de Queen, pour un résultat parfois classique mais loin d’être décevant pour autant, dans lequel le mimétisme incroyable de Rami Malek, les scènes de création de chansons et les reconstitutions de concerts mettent les poils, comme dirait l’autre._

 

Le Grand Bal : documentaire

Système de notation des films de la semaine

De Laetitia Carton. Durée : 1 h 39.

Tous les ans, 2 000 personnes venues de toute l’Europe se réunissent pour le grand bal, une semaine de danse jusqu’à perdre la tête, pour se retrouver ensemble et revivre la grande tradition des bals d’antan, ses racines, le folklore, l’amour de la danse, et l’émotion du contact avec l’autre. On leur emboîte le pas dans un documentaire un peu redondant certes, mais riche en émotions et en partage._

 

En liberté ! : comédie

Système de notation des films de la semaine

De Pierre Salvadori, avec Adèle Haenel et Pio Marmai. Durée : 1 h 48.

Jeune veuve d’un policier a priori héroïque (Vincent Elbaz), Yvonne (Adèle Haenel) se rend compte que son mari était un ripou. Soucieuse de rattraper ses erreurs, elle retrouve l’innocent que son mari a envoyé en prison (Pio Marmai)… devenu totalement psychopathe. De quoi engendrer des situations surréalistes, un peu trop parfois, mais surtout une comédie étonnante, où rire, romantisme et brin de folie sont parfaitement maniés par Pierre Salvadori._

 

Silvio et les autres : biopic

Système de notation des films de la semaine

De Paolo Sorrentino, avec Toni Servillo et Riccardo Scamarcio. Durée : 2h38.

Cocaïnomane organisateur de soirées avec des filles, Sergio rêve d’approcher Silvio Berlusconi avec lequel il pense – allez savoir pourquoi – pouvoir faire affaire. S’ensuit alors une soirée psychédélique comme seul Sorrentino (The Young Pope, La Grande Bellezza) sait les filmer, qui donne matière à une surprenante évocation de “il Cavaliere”. Au-delà des scènes trop clipées, Silvio Berlusconi, magistralement interprété par Toni Servillo, se dessine ici avec toute sa faconde, son art du mensonge et son mauvais goût, mais aussi, il faut l’avouer, son charisme._

 

Six portraits XL : 3 - Philippe et Bernard : documentaire

Système de notation des films de la semaine

D’Alain Cavalier, avec Philippe Labro et Bernard Crombey. Durée : 1 h 43.

Cette semaine, on découvre l’ultime volet des portraits long format réalisés par Alain Cavalier, avec Philippe et Bernard. Derrière ces prénoms, on retrouve ici le journaliste Philippe Labro, qui, chaque matin à la radio, se livre à l’exercice de l’interview et s’y prépare comme pour un marathon, et puis Bernard Crombey, comédien qui joue pour la première fois une pièce qu’il a écrite avec toute l’émotion que cela suscite. Une double évocation à la fois légère et profonde._