Ciné : les sorties de la semaine du 3 octobre

Quels sont les films à voir cette semaine ? Retrouvez notre sélection non-exhaustive des sorties cinéma à ne pas manquer.

Frères Ennemis : policier

Système de notation des films de la semaine

De David Oelhoffen, avec Matthias Schoenaerts, Reda Kateb et Sabrina Ouazani. Durée : 1 h 51.

Manuel (Matthias Schoenaerts) et Driss (Reda Kateb) ont grandi ensemble dans une cité. Quand Driss, devenu policier, est muté aux stups, cela met en porte-à-faux Manuel, qui n’a jamais cessé de trafiquer. Une histoire de frères ennemis a priori classique, si ce n’est qu’un deal qui tourne mal fait passer Manuel pour un traître, tandis que Driss, trop impliqué, s’évertue à protéger comme il peut son ancien ami. Bref, l’histoire de deux types qui s’aiment, portée par les deux acteurs les plus empathiques du moment, pour donner au final un polar comme on les aime, noir, intime et haletant._

 

Amin : drame

Système de notation des films de la semaine

De Philippe Faucon, avec Moustapha Mbengue et Emmanuelle Devos. Durée : 1 h 31.

Ouvrier immigré sénégalais, Amin vit en France et revient de temps en temps au Sénégal pour donner de l’argent à sa femme qui élève seule leurs trois enfants. Malgré les réticences de celle-ci, il continue de retourner en France et entame une liaison avec une Française (Emmanuelle Devos). Une situation quelque peu attendue de la part de Philippe Faucon (à la réalisation de Fatima), mais à travers elle, une exploration de la double vie de ces expatriés migratoires, jamais tout à fait chez eux, et de leurs proches._

 

Upgrade : science-fiction

Système de notation des films de la semaine

De Leigh Whannell, avec Logan Marshall-Green, Betty Gabriel et Harrison Gilbertson. Durée : 1 h 40.

Dans un futur proche, un homme voit son épouse se faire tuer sous ses yeux. Désormais tétraplégique, il se fait implanter une puce révolutionnaire, capable de l’upgrader, c’est-à-dire non seulement de le refaire marcher, mais également de décupler ses forces. De quoi bien booster son enquête pour venger sa femme et transformer ce corps handicapé en machine de guerre. Pour un résultat original et une ambiance jubilatoire qui rappelle celle des films de cyborgs des années 80._

 

Nos Batailles : drame

Système de notation des films de la semaine

De Guillaume Senez, avec Romain Duris, Laure Calamy et Laetitia Dosch. Durée : 1 h 38.

Chef d’équipe dans une usine, Olivier (Romain Duris), débordé par ses problèmes de syndicat, ne voit pas ceux de sa femme visiblement dépressive. Un jour, elle disparaît et Olivier qui galère déjà à organiser son équipe doit se débrouiller seul avec ses deux enfants. Un combat à domicile (plus crédible que son combat syndical) assez poignant, qui offre encore une belle performance à Romain Duris en père déboussolé._

 

La Saveur des Ramen : drame

Système de notation des films de la semaine

D’Eric Khoo, avec Takumi Saitoh et Jeanette Aw Ee-Ping. Durée : 1 h 29.

À la mort de son père, cuisinier japonais, Masato part à Singapour, là où son père et sa mère, disparue également, s’étaient rencontrés. Un voyage initiatique vers ses racines, les saveurs de son enfance et les secrets de famille, qui donne un film un peu trop porté sur les flashbacks et le mélo, mais empli d’une douce nostalgie qui explore bien le rapport que la nourriture entretient avec la mémoire._