Street art : 10 spots incontournables à Paris

Graffitis, tags et autres pochoirs ont toujours eu une place privilégiée dans votre coeur ? Ces 10 spots de street art parisiens devraient vous plaire et vous permettre d’inonder votre compte Instagram de magnifiques photos !

La rue Dénoyez (Paris 20e)

#ruedenoyez #paris20

A post shared by Camille Mauduit (@camomille______) on

Situé à deux pas de la station de métro Belleville, ce temple à ciel ouvert du street art est l’un des plus prisés de la capitale. Clips, shootings mode et autre happenings y voient un merveilleux terrain de jeu pour leurs créations les plus décalées et colorées.

 

Le belvédère de Belleville (Paris 20e)

Un peu plus haut, ce lieu populaire où de nombreuses soirées dansantes s’organisent l’été est un espace plébiscité des street artistes. Un endroit atypique qui dévoile également un superbe panorama de la Ville Lumière.

 

La place Igor Stravinsky (Paris 4e)

À proximité du Centre Pompidou, l’oeuvre de Jef Aérosol émerveille les milliers de badauds qui passent par cette célèbre place au quotidien. Baptisée « Chuutt », cette fresque de 350m², qui est un autoportrait de l’artiste et non un hommage à Salvador Dali comme beaucoup le pensent, est l’un des street arts les plus emblématiques de Paris.

 

La rue Ordener (Paris 18e)

#ODCrew #DimancheMatin #RueOrdener #Paris18e

A post shared by Yank Keyan (@yank156) on

Un mur de 300 mètres de long entièrement dédié au street art. Une aire de jeu urbaine 100% légale où graffs, tags et pochoirs, engagés ou non, se marient à merveille. Que demander de plus ? Avec un peu de chance, vous croiserez des artistes de rue en pleine action.

 

La rue de Verneuil (Paris 7e)

Le nom de cette rue ne vous dit rien ? Au 5 bis se situe l’ancien hôtel particulier de l’iconique Serge Gainsbourg, transformé depuis des années en lieu de pèlerinage pour les fans du monde entier. Certains n’hésitent d’ailleurs pas à rendre hommage à cette légende de la chanson française par le biais du street art.

 

Le Point Éphémère (Paris 10e)

#pointephemere #quaidevalmy #streetart #streetartparis #jeanrochefort #paris

A post shared by mimz (@mimz_z) on

Si ce lieu branché du Canal Saint-Martin vaut le détour pour sa programmation éclectique de concerts et d’expositions, ses murs extérieurs sont des espaces d’expression privilégiés des street-artistes. Notamment un certain Mr. Chat

 

Le XIIIe arrondissement de Paris

Pour faire venir les touristes dans le quartier, la mairie du XIIIe arrondissement de Paris a décidé de « street-artiser » ses façades de HLM avec d’immenses fresques signées Obey Giant, C215 ou encore Vhils, des pointures du milieu. Le résultat est sans appel : vertigineux !

 

La rue des Degrés (Paris 2e)

Un passage microscopique de quelques marches plus qu’une véritable rue. Et pourtant, l’une des plus belles oeuvres du street-artiste Raphael Federici (alias Paris sketch culture) y trône fièrement. Si vous êtes d’humeur baroudeuse, arpentez le quartier en long, en large et en travers pour en dénicher de nombreuses autres.

 

La rue Oberkampf (Paris 11e)

Au numéro 107, un ancien espace publicitaire a été transformé en galerie à ciel ouvert du street art. Ainsi, tous les mois depuis 2007, les membres du collectif M.U.R (Modulable, Urbain, Réactif) laissent leur créativité s’exprimer pour donner naissance à une magnifique fresque.

 

La rue d’Aubervilliers (Paris 19e)

Des oeuvres éphémères réparties sur 500 m de long. Il n’en faut pas plus pour que la rue d’Aubervillers soit considérée comme le plus grand spot de street art de Paris. Un lieu de créativité renversant où les badauds les plus chanceux pourront croiser Kashink ou encore Vinie. Ouvrez l’oeil !