Tentatives de Bonheur, une exposition introspective au MAIF Social Club

Jusqu’au 26 juillet prochain, le MAIF Social Club accueille Tentatives de Bonheur, une exposition insolite qui vous plongera dans une quête personnelle, sorte d’introspection touchante au cœur de votre perception du bonheur. Une exposition pluridisciplinaire et hybride, fruit du travail d’une douzaine d’artistes internationaux issus d’horizons artistiques divers et qui, à travers différents supports, s’attachent à délivrer leur propre impression de bonheur tant fantasmé. En franchissant les portes du lieu, vous entamerez un cheminement intime et réflexif à travers trois sections qui vous amèneront à  repenser tout ce que croyez savoir sur le bonheur. Peut-être êtes-vous même déjà heureux sans le savoir…


Gagnez une visite VIP et une oeuvre inédite de l’exposition Tentatives de Bonheur !


Au commencement, le rêve

tentatives de bonheur
© Edouard Richard / MAIF

 

A l’origine du bonheur, le rêve, ou la quête absolue de l’épanchement des désirs, la délimitation du réel et du fictif, les efforts passés à se protéger de ce réel… A cet effet, les installations transcendantes de Laurent Pernot, dont sa lune capturée (captivité) et ses soleils promis (tout ira bien), tentent de vaincre le temps, à l’image de la sculpture hyperréaliste de l’artiste  coréen Xoaang Choi : deux amants éternellement enlacés, figés à jamais comme pour préserver un désir et des rêves qui ne devraient jamais tarir. La superbe oeuvre Cloud – Souris de l’argentin Leandro Erlich vient achever ce cycle du rêve en représentant un nuage à travers des plaques de verre, ode magnifique à une expérience infinie du merveilleux.

L’Acceptation, admettre l’imperfection

tentatives de bonheur
© Edouard Richard / MAIF

 

L’introspection continue avec L’Acceptation. L’oeuvre insolite de Samuel Saint Aubin ouvre le bal en mettant en scène des cuillères s’échangeant des œufs dans une synchronisation et une harmonie incroyables, symboles de l’attention que l’on devrait porter aux petites choses qui nous entourent. De la même façon, cinq œuvres de Liliana Porter nous transportent avec des objets du quotidien, des figurines, des personnages, des matériaux simples mais magnifiquement assemblés de façon à raconter les histoires les plus touchantes. Enfin, l’artiste franco-algérien Slimane Raïs vient clôturer cette section avec Le Jardin des délices, une oeuvre construite à partir de témoignages, de rencontres, de secrets, et qui nous invite à l’aveu de nos fautes les plus inavouables…

Au bout du chemin,Trouver

tentatives de bonheur
© Edouard Richard / MAIF

 

Parce que toute introspection doit avoir une fin, il s’agit de rencontrer ce bonheur qui nous fascine tant. Et s’il dépassait la simple perception d’un individu seul, pour trouver sa source dans un collectif, une globalité ? C’est ce que propose l’oeuvre de Camille Bondon à travers la retranscription d’une collecte de sms, révélation intime des désirs les plus personnels de chacun. Le couple d’artistes Scenocosme interroge quant à lui les relations virtuelles et humaines avec Rencontres imaginaires, une oeuvre basée sur les nouvelles technologies et qui en révèle tout le potentiel. Et puisque l’idée du bonheur appelle l’espoir, Laurent Lacotte incite à la mobilisation avec Perdue : Espérance, une affiche qui pousse l’introspection à son paroxysme.

Finalement, les machines fictives Yllux et Simultium de l’artiste congolais Jean Katambayi dédient leurs algorithmes à la recherche effrénée de solutions à nos problèmes sociétaux. Parce que le bonheur ne se trouve pas seulement, il se conserve.

Et pour toujours plus de bonheur…

Tentatives de bonheur
© Edouard Richard / MAIF

 

Le MAIF Social Club est non seulement un lieu artistique mais aussi un lieu de vie qui propose de multiples expériences et s’insère dans le quotidien de ses usagers. Il dispose d’un espace de co-working totalement gratuit, libre d’accès et sans réservations où une trentaine de personnes se réunissent chaque jour pour travailler. Etudiants, freelances, jeunes actifs, seuls ou à plusieurs… Vous pourrez profiter de la bibliothèque, ou simplement du calme des bureaux. Et s’il n’y a plus de places dans l’espace de co-working, vous pourrez simplement vous installer au café et profiter de sa cuisine locale et saisonnière (options végétariennes incluses) issue d’une agriculture raisonnée. Ou juste y prendre un verre.

Dans sa volonté pluridisciplinaire et afin d’instaurer un dialogue toujours plus conséquent, le Maïf Social Club propose également bon nombre de conférences, spectacles et ateliers qui séduiront petits et grands à tout moment de l’année. Les expositions durent trois mois : vous aurez jusqu’au 26 juillet pour découvrir Tentatives de bonheur, et qui sait, percer les mystères de ce sentiment fantasmé. Et vous, quelle est votre recette du bonheur ?

La prochaine exposition aura lieu en octobre prochain et s’articulera autour de l’engagement citoyen : comment Internet a-t-il révolutionné les mobilisations citoyennes ? A découvrir du 4 octobre 2019 au 4 janvier 2020

MAIF Social Club
37 rue de Turenne, 3e
Jusqu’au 26 juillet 2019


Tentez votre chance et remportez une visite VIP ainsi qu’une oeuvre inédite ici !