Théâtre et spectacles : notre sélection de février

Rien de plus sinistre qu’un mois de février ? Pas sûr. Il reste un endroit sur terre où se calfeutrer quand la pluie vous coule dans le cou  et le froid vous glace le sang : le théâtre. Voici d’ailleurs une petite sélection des pièces qu’il serait ballot de laisser passer.

 

Heroes au Théâtre de la Cité Internationale

Trois personnes assises dans le noir sur une scène
Heroes © Benjamin Lebreton

Heroes © Benjamin Lebreton

Un monde de déglingos, voilà ce qu’on nous a gentiment laissé. Parce qu’à y regarder de plus près, on a connu des temps plus jojos : attentats, fake news, écarts de richesse… Heureusement, trois metteurs en scène ont mené une méticuleuse enquête en leur for intérieur d’artistes en éveil. Histoire de parler des anti-héros, des super-citoyens lanceurs d’alerte, de ceux qui méritent aussi qu’on parle d’eux.

Théâtre de la Cité Internationale
14 boulevard Jourdan, 14e

Du 1 au 16 février 2018

 

Carmen(s) au Théâtre de Chaillot

Trois femmes en robe de face en train de danser
Carmen(s) © Patrick Berger

Retour de la fameuse Carmen, figure insaisissable et rebelle s’il en est, ici déclinée au pluriel par José Montalvo. Pourquoi ? Parce qu’après ce spectacle il sera impossible de sous-estimer la puissance évocatrice de l’héroïne de Bizet (qui soit dit en passant n’a jamais mis les pieds en Espagne). Un spectacle enjoué et explosif à ne rater sous aucun prétexte.

Théâtre de Chaillot – Palais National de la Danse
1 Place du Trocadéro, 16e
Du 1 au 23 février 2018

 

Negotiation au Tarmac

Deux hommes tendant la main dans le même sens
Cercle © Nattapas_JIRASATIT

 

Parce que le sens de la diplomatie n’est finalement rien de plus qu’une danse du ventre entre deux individus pétris de bonnes intentions, on vous conseille d’aller assister à ce savant mélange orchestré par un danseur laotien plutôt hip-hop et son alter ego thaïlandais version traditionnelle. Qui a dit que la verve ne pouvait pas être exclusivement physique ? Pas nous en tout cas.

Tarmac
159 avenue Gambetta, 20e
Du 6 au 16 février 2018

 

Georgia – Tous mes rêves chantent à la Cigale

5 acteurs en tenue sur scène
@ MariaMosconi

 

Adaptation sur scène d’un des plus grands succès de 2016 en matière de livre jeunesse signé Cécile de France et Timothée de Fombelle, Georgia – Tous mes rêves chantent retrace l’histoire d’une petite fille fraîchement débarquée dans un nouvel appartement. Elle y découvrira le violon – et ses secrets – grâce à son voisin Sam. Une excellente occasion d’emmener ses bambins au spectacle.

La Cigale
120 boulevard de Rochechouart, 10e
Du 3 au 4 février 2018

 

Un Poyo Rojo au Théâtre Antoine

Un homme noue ses lacets sur un banc dans un vestiaire, tandis qu'un autre homme est assis en tailleur devant lui
© Antoine

 

Entre chorégraphies millimétrées et improvisations, Alfonso Barón et Luciano Rosso se livrent un combat de coqs absolument jouissif sur une scène transformée en vestiaire. un ballet sadomasochiste désopilant, durant lequel ils vont tour à tour être dominant et dominé, singeant la gestuelle de deux coqs de basse-cour. Ce pourrait être ridicule, c’est néanmoins incroyablement cocasse. Une reprise qui tombe à pic !

Théâtre Antoine
14 boulevard de Strasbourg, 10e
Du 7 février au 1 avril 2018

 

Pauvreté, richesse, homme et bête au Centquatre-Paris

Un acteur et une actrice sur scène
© Photo du site 104.fr

 

Un pur moment de poésie nordique en plein cœur de l’hiver. Si vous aim(i)ez les contes au coin du feu, c’est par ici que ça se passe. En bref, retour sur la décennie mouvementée d’un riche fermier qui en pince pour une certaine Sofia. Tout aurait dû bien se passer, mais c’était sans compter sur le machiavélisme d’Anna… Un constat cru et violent sur l’amour !

Centquatre Paris
5 rue Curial, 19e
Du 8 au 12 février 2018

 

La Mélancolie des Dragons à Nanterre-Amandiers

Un homme seul devant quatre structures gonflables
© MARTIN ARGYROGLO

 

Dix ans, ça se fête. La bande de rockers-loosers mangeant des chips dans leur Citroën et s’inventant des mondes par le biais de petites expérimentations amateurs (sous nos yeux ébahis) revient à Nanterre-Amandiers. Un monde recouvert par la neige, qui dégage une douceur infinie. Bref, vous l’aurez compris, le spectacle mythique de Philippe Quesne n’a pas pris une ridule, et reste toujours aussi inclassable.

Nanterre-Amandiers
7 avenue Pablo Picasso, Nanterre
Du 6 au 11 février 2018

 

Quills à la Colline-Théâtre National

Un homme de profil tient une plume bleue dans les mains
Quills

 

Enfin un regard neuf sur le Marquis de Sade ! Pas trop tôt, nous direz-vous. Retour sur les derniers jours du sulfureux personnage, qui du fond de sa cellule continuera à se faire lire et entendre, au nez et à la barbe du directeur. Une mise en scène du merveilleux Robert Lepage, qui bouscule ici l’ordre moral avec un sacré brio.

La Colline-Théâtre National
15 rue Malte-Brun, 20e
Du 6 au 18 février 2018