A.Voir

Top 5 des expositions à découvrir au mois d’octobre

Après un mois de septembre très chargé en évènements culturels inédits, votre endurance en matière d’expositions doit être à son meilleur niveau ! On ne lâche rien au mois d’octobre : de la ressource, il va vous en falloir pour faire le tour de ces nouveaux parcours qui vont mettre à l’épreuve vos cellules grises !

 

L’exposition « Meiji, Splendeurs du Japon impérial »

 

Exposition Meiji
Promenade à bord d’une barque Promenade à bord d’une barque Illustration du chapitre Ukifune du Dit du Genji Émaux cloisonnés Japon, vers 1901 69 x 69 cm Londres, collection Khalili © The Khalili Collections of Japanese Art

Au Musée national des arts asiatiques – Guimet

L’exposition « Meiji, Splendeurs du Japon impérial » investit le Mnaag à l’occasion d’un double anniversaire : présentée dans le cadre de l’événement Japonismes 2018, qui célèbre les 160 ans des relations diplomatiques entre la France et le Japon, elle commémore précisément le 150e anniversaire de la restauration de Meiji. L’exposition montre comment les bouleversements liés à l’ère Meiji (1868-1912) ont influencé la place que l’archipel a peu a peu investi dans le monde. Le parcours volontairement hybride (orfèvrerie, photographie, peintures, céramiques, textiles…) révèle la mutation tant artistique que sociétale du Japon suite à sa modernisation technique, mais propose aussi une mise en regard d’œuvres japonaises et occidentales contemporaines pour prendre pleinement la mesure de cette évolution.

Du 17 octobre 2018 au 14 janvier 2019

Musée national des arts asiatiques – Guimet
6 place d’Iéna, 16e
Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10h à 18h
Plein tarif : 11,50 € tarif réduit : 8,5 €

 

L’exposition « Trésors de Kyoto, Trois siècles de création Rinpa »

 

©Musée Cernuschi

Au Musée Cernuschi

Les amateurs d’art décoratif ont rendez-vous au Musée Cernushi pour découvrir le courant Rinpa, une des écoles majeures de la peinture japonaise née au XVIIe siècle à Kyoto. Ce qui la distingue des autres écoles, c’est la manière par laquelle le savoir y est transmis : non pas de maître à élève, mais selon un principe d’affinités spirituelles et artistiques. Puisant son inspiration du côté de la nature, de la littérature et du théâtre, leur style raffiné se caractérise par un savant dosage de formes épurées et de couleurs vives que vous pourrez admirer à travers une soixantaine d’œuvres aux supports variés (peinture, céramique, bois, laque). Cette exposition événement aura la particularité d’être évolutive en raison de la grande fragilité des œuvres présentées : quatre rotations majeures auront lieu durant l’exposition, et le chef d’œuvre national « Dieux du vent et du tonnerre » de Tawaraya Sōtatsu – rarement exposé – ne sera présent que durant les quatre premières semaines. Foncez découvrir cette exposition hors pair !

Du 26 octobre 2018 au 27 janvier 2019

Musée Cernuschi
7 avenue Vélasquez, 8e
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h

Plein tarif : 9€ tarif réduit : 7€

 

La double exposition « Persona grata »

 

Expo octobre
Dominique Blais, Light House, 2013. Vidéo couleur, 12’. Collection MAC VAL – Musée d’art contemporain du Val-de-Marne. Acquis avec la participation du FRAM Île-de-France. © Adagp, Paris, 2018.

Au Musée national de l’histoire de l’immigration et au Musée d’art contemporain du Val-de-Marne

Sujet sensible et actualité brûlante sont la matière de la double exposition « Persona grata », regard croisé dans les collections du Musée national de l’histoire de l’immigration et du Mac Val. Partant des clivages que fait naître la crise des migrants, l’exposition interroge la notion d’hospitalité dans la relation qu’elle entretient avec la question de l’exil et du rejet. Les artistes contemporains apportent leur propre regard sur ce débat public, entre œuvres-témoins et créations métaphoriques, invitant plus que jamais le spectateur à s’extirper de sa position passive pour penser ce sujet complexe qui l’atteint dans son humanité.

Du 16 octobre 2018 au 20 janvier 2019

Au Musée national de l’histoire de l’immigration
293 avenue Daumesnil, 12e
Du mardi au vendredi de 10h à 17h30, samedi et dimanche de 10h à 19h

Tarif unique : 6 €

Du 16 octobre 2018 au 24 février 2019
Au Musée d’art contemporain du Val-de-Marne
Place de la Libération, 94400 Vitry-sur-Seine
Du mardi au vendredi de 10h à 18h, samedi et dimanche de 12h à 19h
Plein tarif : 5 € tarif réduit : 2,5 €

 

L’exposition « Dorothea Lange, Politiques du visible »

 

Expo octobre
Manzanar Relocation Center, Manzanar, California,1942, Dorothea Lange© The Dorothea Lange Collection, the Oakland Museum of California, City of Oakland. Gift of Paul S. Taylor

Au Jeu de Paume

L’exposition du Jeu de Paume s’adresse autant aux adeptes de photographie documentaire qu’aux âmes animées d’une forte conviction politique. Dorothea Lange, cultissime photographe américaine, nous lègue une œuvre aux propriétés tout à la fois archivistique et anthropologique. L’exposition inédite – dont certaines œuvres n’ont jamais été exposées en France – met l’accent sur la force émotionnelle des images autant que sur le contexte de sa pratique documentaire au fil d’un parcours organisé en cinq sections. Qu’elle nous instruise sur la période américaine de l’entre-deux-guerres, de la Grande Dépression ou de la Seconde Guerre mondiale, l’artiste produit toujours des images saisissantes qui signent son sentiment de révolte quant aux injustices dont elle est témoin. Oeuvrant à l’époque pour infléchir l’opinion publique sur des sujets d’actualité, c’est une forme d’histoire orale qu’elle nous lègue aujourd’hui à travers des clichés révélant une forte intimité entre la photographe et son sujet.

Du 16 octobre 2018 au 27 janvier 2019

Jeu de Paume
1 place de la Concorde, 8e
Ouvert le mardi de 11h à 21h, puis du mercredi au dimanche de 11h à 19h

Plein tarif : 10 €, tarif réduit : 7,50 €

 

L’exposition « Géométries Sud, du Mexique à la Terre de Feu »

 

© Luiz Zerbini, A Primeira Missa, 2014 Acrylique sur toile 200 x 300 cm Collection Luis Zerbini . Luiz Zerbini. Photo Jaime Acioli.

À la Fondation Cartier

La Fondation Cartier se pare des couleurs latino-américaines avec l’exposition « Géométries Sud, du Mexique à la Terre de Feu ». Installation foisonnante regroupant près de 250 œuvres de plus de 70 artistes, le parcours balaie les formes multiples de l’art latino-américain, toute discipline confondue, de la période précolombienne et amérindienne aux productions actuelles. Scrutant les particularités des œuvres contemporaines et celles des civilisations anciennes, l’installation met en lumière les correspondances que l’on peut tisser entre des œuvres aux époques, cultures et territoires différents, créant par là des dialogues singuliers où les couleurs, les graphismes et les motifs spirituels se répondent. En regard de cette exposition, venez découvrir les soirées nomades mettant à l’honneur des figures variées d’artistes latino-américains, qu’ils soient créateur, anthropologue, cinéaste ou encore chorégraphe !

Du 14 octobre 2018 au 24 février 2019

Fondation Cartier
261 Boulevard Raspail, 14e
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 20h
Plein tarif : 10,5 €, tarif réduit : 7 €

 

Retrouvez une sélection d’expositions à voir gratuitement à Paris au mois d’octobre.