Faites le tour du monde en 6 expos en restant à Paris !

Faire un tour du monde sans prendre l’avion, ça vous tente ? A Nous Paris vous a concocté un voyage organisé en 6 étapes : Japon, Inde, Malaisie, Egypte des pharaons… Attachez vos ceintures, c’est parti !

Etape 1 : Malaisie avec l’expo « Pago Pago (1960-1969) » de Latiff Mohidin

au Centre Pompidou jusqu’au 28 mai 2018

expo tour du monde : Oeuvre de Latiff Mohidin
Latiff Mohidin. Courtesy de l’artiste et du Centre Pompidou

 

Au Niveau 5 du Centre Pompidou, la National Gallery de Singapore, en collaboration avec le Musée national d’art moderne, présente une exposition inédite du peintre moderne malaisien Latiff Mohidin, né en 1941 et également connu pour ses talents de poète.

Pago-Pago (1960-1969) revient sur la jeunesse de Latiff Mohidin qui a parcouru dans les années 60 aussi bien l’Europe que l’Asie du Sud-Est dans le but de parfaire sa formation artistique. Les voyages forment la jeunesse c’est bien connu ! Le peintre malaisien tira profit de ces pérégrinations et gagna en maturité. Sa peinture est l’illustration parfaite d’un mélange réussi entre modernisme occidental et asiatique. Un peintre malheureusement trop peu connu, à découvrir  au Centre Pompidou jusqu’au 28 mai.

Centre Pompidou
Place Georges-Pompidou, 4e
Exposition ouverte de 11h à 21h tous les jours sauf le mardi
Plein tarif : 14 €, tarif réduit : 11 €

Etape 2 : Japon avec l’expo Foujita, Peindre dans les années folles

au Musée Maillol jusqu’au 15 juillet 2018

expo tour du monde : Autoportrait de Foujita pour l'expo au musée Maillol
Léonard Tsuguharu Foujita, Autoportrait au chat, 1927, estampe traditionnelle éditée au Japon, collection particulière, France © Fondation Foujita / Adagp, Paris, 2018 Photo : © Archives artistiques

 

Cap sur le Japon avec l’expo Foujita qui s’intéresse tout particulièrement à la période parisienne de l’artiste japonais qui vivait à Montparnasse entre 1913 et 1931 dans les années folles. Ami de Modigliani, Zadkine ou Soutine, Léonard (en hommage à Léonard de Vinci) Tsuguharu Foujita était très productif à cette période.

On retrouve ainsi une centaine de toiles avec des thèmes récurrents : les chats, les femmes, les natures mortes et les autoportraits. Foujita était un dandy avec un look excentrique savamment étudié : coupe au bol avec frange, petites lunettes rondes, fine moustache, boucles d’oreilles…  Il aimait se vêtir de toges ou de vêtements coloniaux, et avait la coquetterie de porter au poignet un tatouage de montre dont les aiguilles indiquaient toujours midi. Cinquante ans après le décès de l’artiste franco-japonais, le Musée Maillol rend un bel hommage à celui qui a toujours été un pont extraordinaire entre l’Orient et l’Occident.

Musée Maillol
61 rue de Grenelle, 7e
Ouvert tous les jours de 10h30 à 18h30
Nocturne le vendredi jusqu’à 20h30
Plein tarif : 13 euros, tarif réduit : 11 euros

 

Gagnez vos invitations pour l’exposition « Foujita peindre dans les années folles » au Musée Maillol

Etape 3 : Espagne avec l’expo Guernica de Pablo Picasso

au Musée Picasso jusqu’au 29 juillet 2018

expo tour du monde : Tableau La Corrida de Picasso
Pablo Picasso, Corrida : la mort du toréro, 19 septembre 1933, huile sur bois, 31 x 40 cm, Musée national Picasso-Paris, MP145 © RMN-Grand Palais/ Mathieu Rabeau©Succession Picasso 2018

 

Emblématique dans la carrière de Pablo Picasso, le tableau Guernica fête ses 80 ans. Pour célébrer cet anniversaire, le Musée Picasso, associé au Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía de Madrid (qui conserve le chef-d’oeuvre depuis 1992), offre une très belle exposition sur l’histoire de la création de cette toile monumentale.

L’exposition présente de nombreuses esquisses et dessins préparatoires qui ont permis la naissance de cette oeuvre picturale mondialement connue. Créé en 1937 pendant la guerre civile espagnole, Guernica illustre ce contexte politique particulier. Cette fresque de guerre est devenue un symbole anti-franquiste, anti-fasciste et une toile pacifiste. L’exposition illustre également comment la postérité s’est emparée de ce classique, en le revisitant. A titre d’exemple : Robert Longo est un des artistes contemporains à avoir proposé sa version de Guernica.

Musée Picasso
5 rue de Thorigny, 3e
Ouvert du mardi au vendredi de 10h30 à 18h
Samedis, dimanches et Jours fériés (sauf les lundis) ouvert à partir de 9h30
Plein tarif : 12,50 euros

Etape 4 : Egypte avec l’expo L’épopée du Canal de Suez, des pharaons au XXIème siècle

à l’Institut du Monde Arabe jusqu’au 5 août 2018

expo tour du monde : Image du Canal de Suez, souvenir de Ferdinand de Lesseps
© Souvenir de Ferdinand de Lesseps et du canal de Suez

 

Le voyage se poursuit en bateau, au fil du Nil.  L’exposition événement « L’épopée du Canal de Suez » à l’Institut du Monde Arabe retrace l’histoire franco-égyptienne de la construction du Canal de Suez qui dura plus de 4000 ans. Véritable pont au milieu de la Méditerranée et de la Mer Rouge, le Canal du Suez réunit trois continents : l’Europe, l’Asie et l’Afrique. Voyage historique et géographique qui nous fera remonter jusqu’aux pharaons et se prolongera en mettant en lumière différents acteurs :  Ferdinand de Lesseps, Bonaparte, Nasser … Ne vous privez pas de la joie d’entendre la voix de Frédéric Mitterand commenter les documents cinématographiques de l’exposition. Autre surprise à la fermeture de l’exposition : chaque soir une vidéo mapping signée par l’atelier Athem animera la façade de l’IMA pour offrir un spectacle nocturne inédit aux Parisiens.

Institut du Monde Arabe
1 rue des Fossés Saint-Bernard, 5ème
Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 18h
Le week end et les jours fériés de 10h à 19h
Plein tarif : 12 euros, tarif réduit : 10 euros 

 

 

Etape 5 : Inde avec l’expo Adda/ Rendez-vous de Sudoah Gupta

à la Monnaie de Paris du 13 avril au 26 août 2018

expo tour du monde : Oeuvre Very Good God de Subodh Gupta
Very Hungry God, 2006 © Subodh Gupta, Pinault Collection

 

Direction l’Inde tout en restant à la Monnaie de Paris avec la première rétrospective française consacrée à l’artiste contemporain indien Sudoah Gupta, qui vit et travaille à New Delhi. Cet artiste né en 1964 conçoit le moment de l’exposition comme une occasion de rencontres, un rendez-vous avec son public à l’international, comme l’évoque le titre de l’expo.

L’entassement d’ustensiles de cuisine en métal est la marque de fabrique de cet artiste. A l’image de Very Hungry God (2006), une de ses installations les plus connues représentant un crâne. Les installations de Gupta, faites d’objets du quotidien indien, ont une dimension bien plus universelles qui interrogent en fait le cosmos. Une belle mise en abîme de ces oeuvres monumentales dans l’écrin du nouveau Musée de la Monnaie de Paris qui travaille le métal précieux depuis plus de 1150 ans.

Monnaie de Paris
11 quai de Conti, 6e
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 19h
Nocturne le mercredi jusqu’à 21h
Plein tarif : 14 euros, tarif réduit : 12 euros

 

Etape 7 : expo Au Diapason du monde

à la Fondation Louis Vuitton du 11 avril au 27 août 2018

expo tour du monde fondation vuitton
Francois Morellet L’avalanche(2006) Copyright Mnam,Centre Pompidou, Georges Meguerditchian, ADAGP, Paris, 2018.

 

Notre tour du monde s’achève à la Fondation Louis Vuitton avec une très belle sélection d’artistes internationaux de différentes générations. Ils viennent des Etats-Unis (Matthew Barney, Dan Flavin, James Lee Byars, Kiki Smith), du Japon (Takashi Murakami, Shimabuku), d’Argentine (Adrián Villar Rojas) ou encore de Corée du Sud (Anicka Yi). Au diapason du monde  est un nouvel accrochage d’artistes de la collection réunissant des œuvres modernes et contemporaines, pour la plupart exposées pour la première fois à la Fondation.

Deux parcours d’expositions sont proposés au public, réunissant au total 29 artistes internationaux. Le parcours A met exclusivement à l’honneur le travail de l’artiste  japonais Takashi Murakami présenté dans trois galeries du bâtiment de Frank Gehry. Le parcours B réunit les 28 autres artistes dans le reste des espaces d’expositions de la Fondation, autour de la thématique suivante : l’homme dans l’univers du vivant.

Fondation Louis Vuitton
8 avenue du Mahatma Gandhi
Bois de Boulogne – 16e
Ouvert du lundi au jeudi de  12h à 19h
Fermé le mardi
Nocturnes certains vendredis jusqu’à 23h
Ouvert le week end de 11h à 20h
Plein tarif : 9 euros, tarif réduit : 4 euros