Un été au ciné

Quand la chaleur se fait sentir, pourquoi ne pas profiter de la fraîcheur des salles obscures ?

Pour les enfants

À peine le temps de se rafraîchir avec L’Âge de Glace : les Lois de l’univers, et les enfants verront débarquer le gentil BGG – Le Bon Gros Géant (le 20 juillet) de Steven Spielberg, qui revisite ici en animation le livre de Roald Dahl. Ils enchaîneront (le 27 juillet) avec le drolatique Comme des bêtes, ou la « vraie » vie secrète des animaux de compagnies quand nous avons le dos tourné. Et de bêtes, voire de grosses bêtes, il sera également question dans Peter et Elliott le dragon (le 17 août), le remake enthousiasmant du film Disney de 1977. Enfin après House of cards, Kevin Spacey se la jouera House of cats en businessman agressif se retrouvant dans la peau d’un félin dans l’amusant Ma vie de chat (le 3 août) de Barry Sonnenfeld.

Peter et Eliott le dragon © The Walt Disney Company France 

 

Les comédies

Pour les grands qui aiment rire, Kevin Spacey encore, troquera son costume de Frank Underwood contre celui de Richard Nixon, dans le jouissif Elvis & Nixon (le 20 juillet), l’improbable, mais vraie, rencontre en 1970 entre le président et le chanteur, visiblement totalement perché. Tout autant que Dwayne Johnson en ex tête de turc obèse du lycée, devenu la bête qu’on connaît, et accessoirement agent secret, dans le jubilatoire Agents presque secrets (le 24 août). Enfin, pour rire encore, direction l’Espagne et Majorque, dans Parasol (le 10 août), où trois personnages dérivent au gré de leur solitude. Ou Séville avec Carmina ! (le 27 juillet), où Carmina, décide de ne pas déclarer la mort de son mari pour continuer à percevoir ses salaires. Une comédie loufoque très almodovarienne.

 

Les blockbusters

Côté grand spectacle, cet été, vous serez gâtés avec Independence Day : Resurgence (le 20 juillet), la suite de la terrible invitation extraterrestre qui nous a marqués en 1996, sans Will Smith mais avec Liam Hemsworth, et toujours avec Jeff Goldblum et Bill Pullman. Un retour à associer à ceux attendus de Matt Damon en mythique agent amnésique dans Jason Bourne (le 10 août) ou de Kirk et Spock dans Star Trek Sans limites (le 17 août). Sans limite également le remake de S.O.S. Fantômes (le 10 août), 100 % féminin, 0 % respectueux des films cultes des années 80. L’inventivité sera donc à aller chercher dans Suicide Squad (le 3 août), avec les pires méchants de l’univers DC Comics enrôlés pour une mission-suicide. À moins que vous ne souhaitiez être secoué par The Wave (le 27 juillet), film catastrophe norvégien efficace, ou par l’excellent Dernier train pour Busan (le 17 août) et son attaque de zombies déchaînés à l’intérieur d’un train.

 

Les thrillers

L’été sera glaçant, avec le thriller cynique American Nightmare 3 : Elections (le 20 juillet), une traque infernale contre une candidate voulant interdire la purge annuelle. Avec le thriller amoureux Colonia (le 20 juillet) dans lequel Emma Watson recherche son fiancé emprisonné par les hommes de Pinochet. Avec le thriller bluffant Insaisissables 2 (le 27 juillet), la suite des aventures des casseurs malins. Avec le thriller maritime Instinct de survie – The Shallows (le 17 août) et Blake Lively en surfeuse servant de joli appât à requins. Avec le thriller angoissant, Dans le noir (le 24 août) et sa famille en proie à une mystérieuse créature vivant dans le noir. Et enfin, avec le thriller historique La Couleur de la victoire (le 27 juillet), superbe biopic hommage à Jesse Owens, le champion olympique noir dans l’Allemagne nazi de 1936.

La couleur de la victoire © DR  

 

Les auteurs

Enfin si l’envie de prendre un peu d’auteurs vous séduit, Toni Erdmann (le 17 août) est littéralement immanquable ! Relation entre un père fantasque et sa fille au bord du burn out, ce film tendre, drôle, barré, subtil et émouvant est le film de Cannes à qui la Palme d’Or a été volée. Autres auteurs, mais racontés en biopic, Stefan Zweig dans Stefan Zweig, adieu l’Europe (le 10 août) , et Thomas Wolfe dans Genius (le 27 juillet) avec Colin Firth et Jude Law. Sinon, profitant des vacances, un auteur joue les acteurs en la personne de Xavier Dolan en psychotique manipulateur dans La Chanson de l’éléphant (le 3 août). Et côté français, c’est le couple en déliquescence qui inspirera le cinéma d’auteur avec L’Économie du couple (le 10 août) de Joachim Lafosse, un règlement de compte entre Bérénice Bejo et Cédric Kahn après 15 de vie commune. Enfin, pour passer un été digne de ce nom, pas un film d’auteur, quoique, mais en tout cas un film culte avec la ressortie de The Endless Summer (le 10 août) de Bruce Brown, pionnier du film de surf, pour faire le plein de good vibrations !

The Endless Summer © 1964 BRUCE BROWN FILMS, LLC.