Un été aux Baudets

Les Trois Baudets fête ses 70 ans en laissant les rênes à Valentine Duteil avec un été animé en perspective.

Inaugurée le 15 décembre 1947, cette scène mythique a vu défiler Gainsbourg, Brel, Brassens, Vian, Gréco, Brigitte Fontaine… Mais aussi Philippe Noiret, Jean Yanne, Darry Cowl ou Jimmy Walter alors inconnus. Pour le 5e été consécutif, Les Trois Baudets d’aujourd’hui rendent hommage aux Trois Baudets d’hier, célébrant en prime ses 70 ans. Pour ce temps fort, c’est à Valentine Duteil qu’a été confié le soin de restituer l’atmosphère vivifiante de ce lieu hanté par la figure de Jacques Canetti, à travers cette création estivale sobrement intitulée Un été aux Baudets. Entourée d’Alexis Anerilles (piano), de Victor Paimblanc (guitare) et du comédien Maxime Costa, celle-ci a choisi d’y instiller du théâtre, de la musique et de l’humour. De grandes œuvres écloses aux Baudets seront réinterprétées, mais le spectacle évoquera aussi les fantaisistes qui y sont passés. L’occasion de (re)découvrir La Voyante Madame Arnica de Pierre Dac et Francis Blanche ou La Mer démontée de Devos. En prime ? Un radio-crochet (chaque soir, un spectateur tentera de chanter « Parce-ce que » de Gainsbourg), des extraits (audio) d’interviews, de critiques de l’époque et pour assurer le show, des invités quatre étoiles : Vincent Dedienne, Alex Beaupain, Barbara Carlotti, Tim Dup.

Jusqu’au 26 juillet à 20 h, Les Trois Baudets, 64, boulevard de Clichy, 18e. Relâche les 13 et 14 juillet, samedis et dimanches. M° Pigalle. Tarif unique : 10 €. Gratuit pour les détenteurs du Pass Trois Baudets. Tél. : 01 42 62 33 33. Info/Résa : lestroisbaudets.com