Woody Allen en 5 adresses parisiennes

Impossible de ne pas ressentir l’amour de Woody Allen pour la capitale française et son art de vivre en regardant, entre autres, son film Minuit à Paris. Zoom sur 5 lieux tantôt historiques tantôt luxueux qui lui ont fait tourner la tête avant de le faire tourner tout court.

 

Aux Lyonnais

 

Aux Lyonnais
© Aux Lyonnais

 

Dans Minuit à Paris, Woody Allen y fait dîner son héros avec Dali et Buñuel. Et pour cause : ce restaurant classé au titre des monuments historiques a le potentiel pour inspirer les artistes de toutes les époques. Vieux comptoir en bois et zinc, façade rouge, murs recouverts de faïence, boiseries et moulures florales, glaces biseautées… Le réalisateur n’a pas pu résister à l’esprit Art déco de ce bouchon lyonnais de 1890. En revanche, l’histoire ne dit pas s’il s’y est attablé pour déguster quenelles, œufs cocottes et tripes…

Aux Lyonnais
32 rue Saint-Marc, 2e
M° Richelieu-Drouot
Du mardi au jeudi de 12h00 à 14h00 et de 19h30 à 22h, le vendredi de 12h à 14h et de 19h à 22h et samedi de 19h à 22h.

 

George V

George V Four Seasons, @Gregoire Gardette
George V Four Seasons, © Gregoire Gardette

 

Si dans Minuit à Paris Woody Allen fait séjourner ses protagonistes au Meurice, c’est un autre hôtel qui a été l’écrin de ses premières nuits parisiennes : le très luxueux George V. Le réalisateur y a séjourné pendant huit mois lors du tournage de son film What’s new pussycat au milieu des années 60. Enchanté par cet établissement Art déco proche des Champs-Élysées abritant une belle collection d’oeuvres d’art, il a alors bien failli s’y installer pour le reste de sa vie !

George V – Four Seasons
31 Avenue George V, 8e
M° Alma Marceau

 

Polidor

© S-Dunatte

 

Ce restaurant ouvert depuis 1845 a vu défiler les plus grands artistes. De Victor Hugo, à Paul Verlaine, en passant par Arthur Rimbaud. C’est donc tout naturellement que Woody Allen le choisit comme décor pour la scène de la rencontre entre son héros Gil et Ernest Hemingway dans Minuit à Paris. Les deux hommes y partagent une bouteille de vin dans son décor de bistrot traditionnel riche en boiseries et fresques murales.

Polidor
41 Rue Monsieur le Prince, 6e.
M°Odéon
Du lundi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 00h30. Le dimanche de 12h à 14h30 et de 19h à 23h

 

Le Grand Véfour

Le Grand Véfour
© Le Grand Véfour

 

Pour la scène du dîner chic entre le héros de Minuit à Paris et ses riches beaux-parents, il fallait un écrin fastueux. Le choix de Woody Allen s’est alors porté sur le Grand Véfour, un magnifique restaurant du Palais-Royal, riche en dorures, miroirs, lustres de cristal et toiles d’inspiration antique. Si le cinéaste n’a tourné qu’à l’intérieur, cet établissement classé monument historique abrite un beau jardin dont l’entrée se fait sous les arcades…

Le Grand Véfour
17 rue de Beaujolais, 1er M°Palais Royal – Musée du Louvre
Du lundi au vendredi de 12h30 à 14h et de 20h à 22h. Samedi et dimanche fermé.

 

Maxim’s

© Maxim’s

 

Pour transposer son héros au temps de la Belle Époque, Woody Allen le fait s’attabler chez Maxim’s, face à Toulouse-Lautrec, Degas et Gauguin. Nul doute que le décor Art Nouveau de ce restaurant orné de coquelicots, de papillons, d’oiseaux et de silhouettes féminines, a su convaincre le cinéaste qu’il était l’écrin le plus représentatif de l’époque. L’un des plus remarquables également, notamment grâce à sa superbe façade boisée, achevée pour l’Exposition universelle de 1900.

Maxim’s
3, Rue Royale, 8e.
M°Concorde

Mardi, mercredi, vendredi et samedi de 19h à 23. Jeudi de 19h30 à 23h. Dimanche et lundi fermé.