A.Voir

Zoom sur les documentaires Netflix à voir absolument

Enquêtes sur les pires tueurs en série de l’histoire, sur le sport et le régime vegan, sur les reporters de nuit… Tous les mois, découvrez trois focus sur les meilleurs documentaires Netflix à binger sans modération. Attention, nous vous avons réservé du très lourd !

Don’t f**k with cats

La traque de Luka Rocco Magnotta

Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, Luka Rocco Magnotta est un psychopathe qui s’est filmé en train de massacrer, dépecer et jouer avec des morceaux de sa victime : Lin Jun. Nous sommes en 2012, la vidéo prise à Montréal devient tristement virale et la cavale de ce timbré s’achève à Berlin après un bref passage à Paris. Fin de l’histoire ? Oui, sauf que ce drame aurait pu être évité… C’est ce que nous dévoile ce documentaire Netflix de haute volée. Avant d’assassiner Lin Jun, l’homme a d’abord tué des chats. Des actes barbares également relayés sur Internet. Choqués, de nombreux internautes avaient à l’époque décidé de le traquer coûte que coûte. En découle un jeu du chat et de la souris aussi glaçant que fascinant.

Don’t f**k with cats
Documentaire Netflix de 3 épisodes de 60 minutes

Parole de tueur

Henry Lee Lucas, le plus grand serial killer de l’histoire… sans avoir tué ?

Et si le plus grand tueur en série de l’histoire de l’humanité n’avait jamais tué ? C’est le récit complètement fou de ce documentaire Netflix dont nous sommes ressortis bouche bée. Le premier épisode nous met face à une évidence : Henry Lee Lucas est sadique. Arrêté pour les assassinats présumés de sa femme et de sa petite amie, il passe à table rapidement et avoue dans la foulée des centaines de meurtres à travers les États-Unis. Le tout avec un souci du détail qui ne laisse aucun doute quant à la culpabilité du bonhomme. Au total, ce sont donc plus de 600 crimes que les Texas Rangers s’empressent de classer avec fierté. Sauf que pour certains, la pilule est trop grosse à avaler… S’ensuit une succession de rebondissements tous plus ahurissants les uns que les autres sur fond de crise politique et d’emballement médiatique sans précédent au pays de l’Oncle Sam. Captivant.

Parole de tueur
Documentaire Netflix de 5 épisodes de 50 minutes

Les Reporters de la nuit

Pigiste recherche buzz désespérément

En 2014, Jake Gyllenhaal campe avec tout le talent qu’on lui connaît un délicieux frappindingue qui décide de devenir reporter de nuit dans le très bon Night Call. Bien sûr les choses dérapent et l’allumé du bocal finit par créer lui-même les scoops à partir d’accidents et de meurtres. Face au succès du film, Netflix décide de suivre trois reporters de nuit, eux aussi à la recherche du sujet en or qui va leur rapporter plein d’argent. Très rapidement, un sentiment de malaise s’installe face à ces passionnés de l’accident de la route et de la fusillade (de préférence mortelle) gagne du terrain. Qui a fabriqué ces monstres (pas si) insensibles ? Les médias et leur quête perpétuelle de l’audience ? Ou nous, spectateurs voyeurs installés face à notre télé, à la recherche d’un sujet choc à se mettre sous le dent ?

Les Reporters de la nuit
Documentaire Netflix de 8 épisodes de 35 minutes