A Bastille, le Supersonic anticipe la vague hip hop

Changement d’enseigne du côté de Bastille. Le Supersonic prend la place du bar/club OPA, qui a longtemps animé les nuits de la rue Biscornet, s’attirant parfois les foudres du voisinage. Un problème pris à bras-le-corps par la nouvelle équipe du lieu, qui a tout bien insonorisé pour assurer sa tranquillité. Mais pas que.

La salle entière a été réaménagée : le bar et la scène ont changé de place, et la mezzanine, auparavant isolée, a pris des allures de balcon avec vue sur les artistes. Mais ce qui est plus intéressant au Supersonic, c’est sa nouvelle direction artistique, qui accueillera des concerts en semaine et du clubbing le week-end. “Promis, pas trop de techno”, jure le dossier de presse. Jonathan Chane-Kane, le programmateur nuit, a compris qu’il y avait un créneau à prendre, alors que la vague techno industrielle attire les foules dans les clubs et warehouses de la capitale : “Cette vague est une bonne chose, mais on en a tellement qu’on a choisi de se diversifier.” Si le samedi soir sera à dominante house, ce sera plutôt son pendant disco et minimale. L’audace sera surtout à chercher les vendredis soir, entièrement dédiés au hip hop et ses dimensions parallèles, future beats, R&B, footwork, grime… “On voit de plus en plus de hip hop à Paris, notamment avec les soirées Yard, mais on n’entend pas trop le hip-hop de la rue. On aimerait développer ça.” Le petit club n’entend pas placer des têtes d’affiche, mais “faire découvrir des artistes intermédiaires”. En voyant loin : “Le hip hop est en train de se démocratiser, poursuit Jonathan Chane-Kane. Et on aimerait bien se placer avant que la vague ne décolle vraiment.” Ça commence plutôt bien ce vendredi avec Myth Syzer, le producteur de trap signé sur Bromance, suivi de Canblaster (Club Cheval) le samedi, et la semaine suivante, deux rappeurs du South London AJ Tracey & Dave, et le Marseillais JMK$ 8848, le fils d’Akhenaton.

Soirée Check Yo Self, vendredi 16 septembre au Supersonic, minuit, 8-12 €, 9 rue Biscornet, M° Bastille


cliquez pour accéder à l’événement Facebook