Africa club au Point Ephémère

Afro music : c’est le thème de cette nouvelle fête du crew qui ne se prend pas la tête, Bon Esprit.

Afro music : c’est le thème de cette nouvelle fête du crew qui ne se prend pas la tête, Bon Esprit. En tête d’affiche, un DJ atypique : Philou Louzolo, producteur hollandais d’origine congolaise, nigériane et sierra-léonaise, et fer de lance de la scène de Rotterdam. Le Philou affiche tout de suite la couleur sur son profil Facebook : “All good music is ultimately African music.” Il a démarré “sa propagande”, comme il dit, après avoir découvert Fela Kuti, le chantre de l’afrobeat. “Il m’a permis de m’émanciper. Avant, je jouais de la musique pour divertir les gens, mais à partir du moment où j’ai pris conscience de mes racines, j’ai commencé à prêcher partout qu’il n’y avait pas de meilleure dance music que celle issue de la culture afro.” Et le type est diablement efficace, puisqu’il a vite été enrôlé dans le crew de selectors prodiges de Dekmantel, le label/festival de référence néerlandais. Il sera accompagné dans le Central du Rémois Puzupuzu, qui vient de sortir un 5-titres de “coupé-décalé fragile”, Boro d’Enjaillement, tandis que Midori/Menace & Leeroy animeront le “mini-club” hip-hop & futur funk.

Bon Esprit au Point Ephémère – Samedi 4 mars à 23h. 200 Quai de Valmy 75010 Paris. M° 2, 5 et 7B Jaurès. Entrée : 6 euros.