Festivals

Astropolis

Depuis vingt ans, le festival le plus à l’ouest du pays a institutionnalisé la culture électronique dans le Finistère.

Devenu un pèlerinage pour les fans d’électro locaux et d’ailleurs, certains festivaliers viennent de loin pour s’imprégner de esprit unique. Le casting de cette 21e édition ne déçoit pas, avec deux scènes le vendredi, partagées comme d’habitude entre La Carène (qui recevra les poids lourds de la techno John Talabot et Dixon) et la Suite (avec Recondite et DVS1). Le samedi, tout le monde migrera vers le manoir de Keroual, pour voir notamment Squarepusher, de retour avec un nouvel album chez Warp, l’Américain Robert Hood, qui nous avait régalés au Weather Winter, l’Allemand Boys Noize, ou les Anglais Paul Woolford ou Kowton, qui mixe techno et bass music de manière impeccable.