Boubacar Traoré + guests au festival Africolor

Tributaire de la situation politique au Mali, au gré des libertés individuelles que l’on accorde ou que l’on refuse, le parcours musical de Boubacar Traoré a connu près de vingt années de silence après des débuts où le musicien mandingue faisait feu de tout bois à Bamako.

A la suite d’une installation en France, Boubacar Traoré revient enfin à la musique avec deux albums : Mariama (1990) et Kar Kar (1992). Le splendide disque du moment, Mbalimaou, est l’occasion d’une invitation du festival Africolor en forme de Noël mandingue. Où l’on pourra se délecter de la voix chaude et profonde du bluesman malien, maître-guitariste et conteur, dans la continuité de la tradition orale des Mandingues. Egalement à l’affiche, le groupe Kayes DG, qui accueille la belle voix de Nanou Coul au micro : quatre musiciens, une chanteuse et une danseuse qui incarnent la relève. Semblerait aussi que noël mandingue rime avec réveillon aux saveurs maliennes…