Bouchra Khalili, Blackboard au Jeu de Paume

Capture d'écran d'une vidéo avec sous-titre
© Bouchra Khalili et Galerie Polaris, Paris

 

L’art comme espace civique, telle est la conception défendue par l’artiste franco-marocaine mise à l’honneur au Jeu de Paume. Mobilisant différents médiums (photo, vidéo, sérigraphie), la plasticienne prend pour ancrage le réel et l’histoire qui se construit à vue pour proposer une remise en cause idéologique : en mettant en scène des opprimés qui performent leur stratégie de résistance face à l’arbitraire du pouvoir, l’artiste poursuit sa réflexion sur la question de l’égalité radicale. L’articulation des récits individuels à l’histoire collective dans ses œuvres met en scène les liens qui se tissent entre subjectivité et prise de position civique. L’exposition présentera, de manière inédite, une sélection d’œuvres de ces 10 dernières années ainsi que son nouveau film, Twenty-Two hours, consacré à l’engagement de Jean Genet auprès des Black Panthers. À découvrir à partir du 5 juin et jusqu’au 23 septembre.

L’expo en un mot ?

Engagée

Pour qui ?

Tous les citoyens

A quelle occasion ?

Réfléchir sur la notion de droits et d’égalité

Le petit plus ?

Le restaurant et sa terrasse pour profiter des beaux jours tout en étant au musée