Bridget Jones et le grime

Les voies de la musique sont (parfois) impénétrables. C’est ainsi qu’en creusant une soirée grime, du hip hop électronique typiquement anglais, on s’est retrouvé à mater le trailer de Bridget Jones 3.

Le rapport ? Ed Sheeran (qu’on a aussi un peu découvert en écrivant cet article), qui donnera la réplique à Renée Zellweger à l’écran. Le chanteur de pop britannique, milliardaire en vues YouTube, a sorti en 2011 No. 5 Collaborations Project, un album un peu bizarre – pas dingue, mais pas horrible non plus – avec quelques stars britanniques du grime, dont Wiley, P Money et Ghetts. Dernier chemin de traverse : Ghetts sera la tête d’affiche de la soirée Grime O’Clock, mercredi à la Bellevilloise, un mini-festival qui veut mettre en lumière un style né au tournant du millénaire et en regain de forme depuis quelques années après un gros passage à vide. Pour les connaisseurs, AJ Tracey et Kosher Music seront également sur scène. Pour les fans d’Ed Sheeran, un nouveau monde s’ouvre à vous.