Chicago sur Seine

La ville qui a livré au monde les classiques Can You Feel It de Fingers Inc ou Move Your Body de Marshall Jefferson envoie deux de ses ambassadeurs à Paris ce week-end.

A Concrete, vendredi soir, on trouvera Mike Dunn, qui a échappé à une carrière de footballeur américain à laquelle sa carrure le prédestinait quand ses talents aux platines ont sauté aux yeux des danseurs des block parties du Southside, dans lesquelles il a démarré au milieu des 80’s. Féru de technologie, Mike Dunn fut l’un des premiers à amener du matos lors de ses performances, préfigurant les live machines qui font fureur aujourd’hui.

Le samedi, en descendant la Seine, sous le pont Alexandre III, le Showcase accueillera de son côté DJ Deeon, considéré comme le parrain de la ghetto house de Chicago au sein du label Dance Mania, qui a commencé en vendant ses mixtapes sur le trottoir en bas de chez lui. Deeon et Mike Dunn ont d’ailleurs collaboré au sein du groupe de superhéros The Traxxmen en 1994 sur le disque Nothings Shoppin. A 24 heures près, ç’aurait fait un bel after.