Klub Des Loosers à la Cigale

Qui se cache derrière ce masque ? Un puriste qui ne cherche pas la lumière, fuit les gros labels et se moque éperdument de l’image pas toujours sympathique qu’il renvoie. Cette intégrité sans faille, Fuzati l’assume, lui qui reconnait ne plus écouter de rap et préférer le jazz ou la musique brésilienne. On pourrait le supposer isolé dans sa démarche… La preuve que non : c’est entouré d’un live band qu’il passe en revue son vaste répertoire le vendredi 23 mars.

Retrouvez plus d’informations sur la page Facebook de l’événement.