Delta Funktionen, le goût du risque

Faut-il être méchant avec son public pour avoir du succès ? Les meilleurs DJ’s se moquent généralement de ce que pensent leurs fans. Et c’est sans doute cette imperméabilité à la hype qui leur donne de la valeur.

La preuve avec Delta Funktionen, signé sur le label Delsin, tête d’affiche de la soirée de samedi à Concrete. Depuis son premier hit Nebula, en 2008, qui évoquait les productions du légendaire duo allemand Maurizio, le Hollandais passe des ambiances dubby et atmosphériques à des sons plus acid sans crier gare, tout en restant dans le tempo de la techno.

“Mon son change souvent et les gens ne savent jamais à quoi s’attendre. Ça me permet de garder de la fraîcheur. Pour l’auditeur, ça doit être un peu confus, mais je m’en fous complètement. Si tu répètes toujours les mêmes techniques, ça devient extrêmement chiant”, expliquait-il au site UES Mag plus tôt dans l’année. Le producteur anglais 2562, aussi connu sous l’alias A Made Up Sound, doit acquiescer, lui qui est sorti du post-dusbstep pour partir sur des rythmes techno. On retrouvera le duo parisien Society of Silence, signé sur le label Versatile, pour compléter l’affiche aux côtés de ces deux iconoclastes.