DJ Tennis, la techno à revers

L’italien Manfredi Romano alias DJ Tennis débarque à Paris pour ambiancer le Rex Club.

Le Rex Club organise un petit échauffement avant Roland-Garros ce dimanche soir (veille de jour férié) avec la venue de l’Italien Manfredi Romano, alias DJ Tennis. Un pseudo qu’il n’a pas choisi, même s’il déclare à longueur d’interviews sa flamme pour John McEnroe. Semi-professionnel de la balle jaune, l’Italien avait organisé une fête dans son club de tennis sicilien, avec un flyer qui désignait la soirée sous le nom DJ Tennis. Les gens ont mal compris, mais il a décidé de garder l’alias. 

Cofondateur du passionnant label Life and Death (sur lequel il a signé les têtes de gondole de la musique électronique que sont Tale of Us, Clockwork ou Steve Rachmad), les sets du Transalpin – désormais installé à Miami – sont à l’image de son large background musical, allant de la disco à la techno en passant par la house ou le funk. Tennis est le genre de DJ qui peut renverser l’ambiance en quelques disques, avec toujours ce petit côté psychédélique, ce qui l’a logiquement amené à mixer à Burning Man, dans le désert du Nevada, où il a partagé l’an passé trois heures aux platines avec le Mexicain Rebolledo pour animer la “Burn Ceremony”, le moment où le mannequin géant s’embrase à la fin du rassemblement. Un mix qui monte progressivement en intensité, un véritable voyage s’accordant parfaitement avec la philosophie de son label qui s’élève contre la musique fonctionnelle en sortant des disques qui s’écoutent “à la fois sur le dancefloor et à la maison”. A découvrir pendant sept heures sur le court du Rex Club.

Dimanche 7 mai à minuit, au Rex Club, 5 boulevard Poissonnière. M° Bonne Nouvelle.  Entrée 15 €.