Duel au Virgo

Sacrée dichotomie en perspective vendredi soir au Virgo, entre techno brutale et house soulful.

Dans la première salle, l’attention sera concentrée sur le producteur anglais Perc, tête pensante du label Perc Trax, qui inonde depuis dix ans les clubs de sa techno noire, brutale, rugueuse, le genre martial et taillé dans le gravier, qui incarne l’expression « la guerre sur le dancefloor », dont on peut se faire une idée en écoutant le hit “Take Your Body Off”.

Il sera en back to back avec l’une des signatures de son label, Truss, qui a lui aussi contribué, avec Blawan, au retour en grâce de la techno industrielle britannique forgée par Regis et Surgeon. Tandis que les soldats de la techno danseront au pas dans la première salle du Virgo, dans la seconde, c’est Jeremy Underground qui occupera les platines pour un set “extended”. Le marathonien français est surtout un digger passionné de house music et en a remis au goût du jour la version new-yorkaise des années 90 via son label My Love is Underground. Il proposera comme toujours une sélection soulful et pointue. Capable de passer en finesse d’un morceau des années 80 à une nouveauté, il explore tous les styles de la house, et partage avec plaisir toutes ses références sur le Web.

Ses performances lui ont valu d’intégrer cette année le top 50 des meilleurs DJ’s mondiaux de Resident Advisor. Lui qui se satisfaisait parfaitement de son niveau de popularité “moyen” pourrait très vite monter en grade. Mais ça ne devrait rien changer à son manifeste.