Électro du terroir

Jusqu’ici, les contacts entre agriculteurs et fans de techno se limitaient à la location d’un champ pour une rave party.

Avec Terroir électronique, c’est un nouveau canal de communication qui s’ouvre grâce aux collectifs Forecast et MaximalMinimal, qui se sont mis en affaires avec un réseau de producteurs locaux. Après une première édition il y a un an, ils remettent le couvert samedi toute la journée à la Flèche d’or, décorée à la mode campagnarde avec des bottes de paille. Dès 14 h, le cochon sera en train de tourner à la broche sur la terrasse, tandis qu’à l’intérieur, on se gavera de produits du terroir à des prix défiant toute concurrence : saucisson auvergnat, terrine de chèvre et poitrine de porc, et, côté boissons, vodka des Alpes coupée au jus de fruits de Picardie, whisky du Languedoc, cidre de Normandie, bière locale, chartreuse…

Pour ambiancer ce rendez-vous campagnard, le Terroir électronique est parti chercher une poignée de DJ’s d’origine contrôlée qui ont la haine de la musique industrielle : Snowball (Exploration Music), Eggo (A-TRACTION Records), Sir S’qui (Forecast) ou encore YEUZ et As Patria (Attic Music).

Et n’oubliez pas le dress code : paysan.