Expo « Kupka – Pionnier de l’abstraction » au Grand Palais

Exposition au Grand Palais du 21 mars au 30 juillet

Peinture de Kupka femmes allongées et chien bleu
Frantisek Kupka, Portrait de famille (détail), 1910, huile sur toile, 103 x 112 cm, République tchèque, Prague, Národní galerie v Praze, National Gallery in Prague © Adagp, Paris 2017

 

Découvrez une exposition haute en couleurs « Kupka – Pionnier de l’abstraction » au Grand Palais RMN du 21 mars au 30 juillet

Né en 1871 à Opočno, en Bohême orientale, František Kupka est un artiste pionnier. Il s’est illustré dans deux courants artistiques cruciaux des XIXe et XXe siècles : le symbolisme et l’abstraction.
Le Grand Palais rappelle l’importance et l’originalité de cet artiste parfois oublié à l’occasion de sa première rétrospective française qui compte 300 oeuvres. L’exposition revient de façon thématique et chronologique sur la carrière de celui qui a étudié à  l’École des beaux-arts de Prague et de Vienne avant de s’installer à Paris en 1896. Très vite, il se fait connaître et sa visibilité accroît. Il participe notamment en 1900 à l’Exposition universelle et reçoit une médaille d’argent pour son oeuvre intutilée Les Fous.
Amoureux des couleurs, il en invente le concept de l’autonomie. Il est connu pour son cycle des peintures organiques saturées de couleurs et ses cycles de formes et de structures de couleurs. Quand il déprime, il peint en noir et blanc et oublie sa palette arc-en-ciel. Il connaîtra tout au long de sa vie de nombreuses périodes de dépression et de remises en questions durant lesquelles il détruira une grande partie de son travail chromatique.

En 1951, quelques années avant sa mort, une galerie new-yorkaise lui consacre sa première exposition personnelle à l’international. En 1956, le MoMa lui achète des oeuvres qui intégreront la collection permanente du musée. Moment de gloire et dernière révérence pour l’artiste František Kupka qui décédera en 1957 en France à Puteaux d’un cancer du poumon.

 

Grand Palais
Du jeudi au lundi de 10h à 20h, 
le mercredi de 10h à 22h, fermeture hebdomadaire le mardi
Tarifs : 14 €, réduit 10 € (16-25 ans, demandeurs d’emploi et famille nombreuse), gratuit pour les moins de 16 ans et les bénéficiaires des minima sociaux

 

Pour aller plus loin : František Kupka en 2 minutes