Feadz, un DJ précieux

Dans un festival au Portugal, sur un char de la techno parade ou dans une fête sur un bateau avec les Katapult, Feadz est à l’aise partout où il joue. Et il met généralement tout le monde d’accord. DJ hyper technique, probablement l’un des meilleurs du pays, Feadz se fiche des ghettos de l’électronique comme de sa première casquette.

Le genre de mec qui balance du PNL à la fin d’un set de house ou qui vous envoie une playlist mélangeant Dopplereffekt, Booba, Drake ou Rashad, perpétuant ainsi l’héritage de son ami DJ Mehdi. Et le genre de DJ de plus en plus précieux à un moment où le fondamentalisme prend beaucoup trop d’importance dans la musique électronique.

Affilié au label berlinois Bpitch Control puis au parisien Ed Banger (sur lequel il va bientôt sortir un nouveau maxi), il vient de confectionner un 5 titres (en téléchargement gratuit) assez symbolique de son état d’esprit dans le studio de Red Bull, et il sera ce jeudi à la Java en compagnie d’Orgasmic. L’ex-DJ de TTC et du Klub des loosers bâtit lui aussi des ponts entre hip-hop, bass music et house avec son pote Teki Latex sur le label Sound Pellegrino, dont on retrouvera la dernière recrue en warm up, Doline et ses tracks bien planants. Un décrassage de tympans qui vous fera le plus grand bien.