Festival Summer of Loge

Les fidèles s’inquiétaient : en février dernier, ce lieu dédié à la jeune création affichait de sérieuses difficultés financières. Un bel élan de solidarité et de soutien l’a sorti de cette mauvaise passe et la Loge peut désormais regarder vers 2016. Résolument tournée vers la nouvelle scène, elle prépare donc son dernier grand événement de l’année, boosté par une kyrielle d’artistes encouragés à créer pour l’occasion des formes originales autour d’un thème. Cette année, ce sera Big Bang Culte.

Du 1er au 18 juillet, six compagnies de théâtre (deux par soir), trois concerts, deux conférences, des pastilles inattendues et un goûter de clôture émailleront la programmation du 6e Summer of Loge. Ouverture des festivités le 1er juillet dès 20 h en musique avec en co-plateau toutestbeau (homme-orchestre moderne) et blondino (folk). Les amateurs de théâtre pourront découvrir Thésée trou de culte (Cie MKCD) et Antennae (Cie Alphageste) du 2 au 4 juillet mais aussi Arena (Cie Jungle Lab et Collectif Hubris) et Prologue au néant, manuel pour se sortir du trou (Le TAC) du 8 au 10. A noter également : Épuisement des voies amiables (Nicole Genovese et Thibaud Croisy) et D’une chanson l’autre (Cie Un autre jour la même histoire) du 15 au 17. Sans oublier l’électro-pop de Gérald Kurdian, avec Nosfell en guest de choix (le 6), le Patchwork Cinema Club (vidéo-concert le 7), Les Indolents (chanson, le 11), et pour clôturer le tout, l’électro-Pop des Sioux plus un DJ set (le 18). Et bien sûr les “events” : pop conférence La Fin du monde dans les séries TV par Nadia Ahmane (le 4 à 14 h), conférence Grâce à mes yeux par Laurent Bazin (le 4 à 15 h 30) et une rencontre avec les metteurs en scène par le Collectif Open Source (le 12 à 15 h). Un dernier grand shoot d’expériences artistiques avant les vacances dans un mood “peace and love hippie” assumé.