Festivals de l’Ouest

Il était une fois dans l’Ouest, pléthore de festivals en période estivale.

Jazz au Phare


© Jazz au Phare

Au pied du Phare de l’Île de Ré, parfois en plein vent, à Saint-Clément-des-Baleines, ce festival a de l’allure. Après avoir posé son vélo, on écoute du jazz dans un joli près, sous les arbres mouvants, à quelques mètres de la mer. 52 concerts sur 8 scènes attendent les 15 000 spectateurs en moyenne jusqu’à 3 heures du matin avec évidemment de belles têtes d’affiche. Le bassiste mythique du jazz Stanley Clarke (15), la chanteuse Lisa Simone (16), l’accordéoniste Richard Galliano, le guitariste belge Philippe Catherine, et Didier Lockwood s’y croiseront (17). Et en bouquet final, le 18, le pianiste, chef d’orchestre, l’homme des Demoiselles de Rochefort, qui composait des rocks avec Boris Vian et Henri Salvador, et la chanteuse Terez Montcalm formeront la tête de proue de cette 7e édition.    
Du 15 au 18 août, à Saint-Clément-des-Baleines en Île de Ré (17). www.jazzauphare.com

Les Escales de Saint Nazaire


© Gwendal Le Flem

La ville de Saint Nazaire ne construit pas que des bateaux, mais accueille aussi un fameux festival qui célèbre sa 25è édition. Le mélodieux et musclé Iggy Pop, inventeur du punk rock, ouvre la séance, tout comme la formation d’électro swing Caravan Palace, et le rappeur gospellisant Faada Freddy (29 juillet). Ils seront suivis de Selah Sue, du duo électro français The Shoes (30) de Louise Attaque, et de la formation électro world pour ses vingt ans de carrière, jusqu’à un revenant, le zoulou blanc Johnny Clegg (31).
Du 29 au 31 juillet. Scène du Port. Saint Nazaire (Loire-Atlantique). www.festival-les-escales.com

Reggae Sun Ska


© Reggae Sun Ska Festival

Désormais unique rassemblement reggae d’envergure en France, après l’arrêt du Garance Festival, le Reggae Sun Ska festival se veut rassembleur dans sa programmation. La tête d’affiche s’appelle évidemment Marley, avec Damian alias Jr Gong, dont le “Welcome to Jamrock” résonne encore, et on assistera au retour de Ludwig Von 88, groupe punk mythique mené par le Sergent Garcia avant ses explorations salsa. À ne pas manquer non plus, les Néo-Zélandais de Fat Freddy’s Drop, toujours impressionnants en live, le DJ All stars rassemblés autour de DJ Vadim, avec un duo de tchatcheurs fous featuring Big Red et Jamalski, ou la performance de Manudigital, qui fait revivre l’âge d’or du reggae digital des 80’s.
Du 5 au 7 août, à Bordeaux (33). www.reggaesunska.com

La Route du Rock


© La Femme (progammés pour l’édition été 2016)

C’est bien connu, la Route du Rock fait partie de ces festivals où il est généralement bon de prévoir des bottes de pluie Hunter dans sa valise. Situé dans un cadre des plus romantiques, la Plage de Bon Secours à Saint-Malo, le soleil est, pour sa part, rarement au rendez-vous, et c’est peut-être ce qui renforce justement cet esprit rock du festival breton. Pourtant le festival n’est pas simplement le héraut du rock, puisqu’on lui reconnaîtra cette justesse à se placer à la fois en première ligne des tendances actuelles tout en conservant une identité underground qui fait beaucoup de bien dans le panorama. Cette année, ce seront les Canadiens de Suuns, les New-Yorkais de Battles ou les Anglais de Savages qui embraseront la scène du Fort, tandis que la techno douce de Gold Panda, la pop de Belle and Sebastian ou la belle voix de Julia Holter y apporteront un peu de rêve.
Du 11 au 14 août sur la Plage de Bon Secours à Saint-Malo (35). 41,5 € la soirée, pass 3 jours : 88 €. www.laroutedurock.com

Jazz In Marciac


© Jazz in Marciac

Les habitués l’appellent familièrement JIM pour jazz in Marciac. Chaque année, le tranquille petit village du Gers connaît les embouteillages. Ce succès aura été la réussite de Jean-Louis Guilhaumon qui, en 1978 imagina un festival, dans ce coin perdu, sans se douter de son immense succès. Bien sûr, ce sera pour beaucoup une séance de rattrapage car sous le chapiteau, se produiront des artistes déjà vus ailleurs, Diana Krall (29 juillet), le trompettiste de jazz métissé Ibrahim Maalouf (1er août), les guitaristes John Scofield, ex-membre du groupe de Miles Davis, et John McLaughlin (2) et en fin de quinzaine, Earth, Wind and Fire (14). Ils retrouveront des habitués des festivals d’été, le légendaire pianiste Ahmad Jamal, pour son concert unique en France (4), un autre pianiste spectaculaire, le Cubain Roberto Fonseca (6), les deux témoins du funk historiques et anciens directeurs artistiques de James Brown, Fred Wesley et Maceo Parker (8), une figure du jazz vocale plutôt rare en France, Dianne Reeves (9), et le saxophoniste David Sanchez qui combine jazz et rythmes afro-caribéens (10). Le guitariste et organiste Lucky Peterson rend hommage à un maître de l’orgue jazz, Jimmy Smith, suivi du parrain du festival, le trompettiste Wynton Marsalis (11). Les saxophonistes Charles Lloyd, James Carter (12), et le pianiste anglais Jamie Cullum (13) complètent le festin. Sur l’autre scène, plus restreinte, l’Astrada se produit la blueswoman Ana Popovic le 11 août. 
Du 29 juillet au 15 août, sous le Chapiteau et à l’Astrada, Marciac dans le Gers (32). www.jazzinmarciac.com