Festivals en Ile-de-France

Les festivals qui se tiennent à portée de RER en Ile-de-France.

Festival d’Ile-de-France


© Lee Jeffries

Ce ne sera plus vraiment l’été, et on aura l’occasion d’en reparler, mais on peut déjà dire que le Festival d’Ile de France, qui célèbre cette année ses quarante ans, s’annonce particulièrement riche, entre voyages, créations, bals-concerts et grands écarts musicaux. Dans les salles de la capitale ou de sa région, les événements fuseront donc de toutes parts, et on cochera en vrac Konono N°1 et Batida à la Ferme du Buisson (24 septembre), Bugge Wesseltoft qui revisitera son mythique “New Conception of Jazz” à la Gaité Lyrique (6 oct.), Keren Ann au Plan (le 7), Bachar Mar Khalife, vainqueur du dernier Prix Deezer Adami – catégorie pros – à la Cigale (le 8) et la clôture hyper-festive de l’événement, avec le Bal de l’Afrique enchantée au Trianon.
Du 3 septembre au 9 octobre dans divers lieux de Paris et Île-de-France. www.festival-idf.fr

Rock en Seine (Saint-Cloud)


© Nicolas Joubard

Avec sa moyenne d’affluence tournant autour de 120 000 personnes tous les ans, Rock en Seine n’est plus à présenter, il est même devenu une institution tant le festival a su s’établir, en quatorze éditions, comme un événement musical incontournable de la capitale à la fin de l’été. Il faut dire que Rock en Seine fait partie de ces festivals qui font régulièrement décrocher les mâchoires à l’annonce de la programmation qui embrasse à peu près tous les genres, du rock pur à l’électro en passant par le hip hop, et en réunissant souvent les plus grosses têtes d’affiches du moment. Cette année encore, il nous reste quelques douleurs maxillo-faciales provoquées par les noms des quelques Last Shadow Puppets, Foals, Eagles of Death Metal, Massive Attack, Breakbot, Miike Snow ou Ghinzu qui viendront fouler les différentes scènes du Parc de Saint-Cloud. Et puis on peut même y aller en famille, l’entrée pour les enfants est gratuite et ils ont droit à leur propre festival avec le Mini Rock. Plus d’excuses.
Du 26 au 28 août au Domaine national de Saint-Cloud (92). 49e /jour, pass 3 jours : 19e. www.rockenseine.com

Black Summer Festival


© Laura Andalou Lores

Le festival consacré aux musiques blacks séduit les foules avec sa programmation à la carte, disséminée tout au long du mois de juillet. Le Black Summer invite à Paris des artistes des quatre coins du monde, pourvu qu’ils aient des attaches culturelles avec le continent noir. Le reggae est logiquement bien représenté, avec le Jamaïcain Bunny Wailer, ex-comparse de Bob Marley, le 7 juillet, son compatriote U-Roy, précurseur du hip hop, mais aussi des Français avides de basses comme Kanka et Panda Dub. Parmi les autres dates marquantes de cette quatrième édition, on ne manquera pas le show du combo sud-africain Skip & Die le 26 juillet, et la soirée Essaouira à Paris avec Aziz Sahmaoui et Karim Ziad, qui mettront à l’honneur le patrimoine musical maghrébin et gnawa.
Du 5 au 31 juillet, au Cabaret sauvage, Parc de La Villette, 19e. www.cabaretsauvage.com 

LaPlage du Glazart


© Agar Agar

Cette saison encore, le Glazart amène quelques tonnes de sable pour garnir sa plage, devenue depuis cinq ans un des rendez-vous de l’été parisien. Au programme, des concerts découvertes les mercredis (entre pop, rock, folk, cumbia) et du clubbing dès le jeudi soir, avec des soirées open air bien enjouées le vendredi et le samedi. Au rayon artistes, on retrouvera des gars sûrs comme Frank Roger, Romain Play (avec ou sans son Camion Bazar) Konstantin Sibold, Voiron, Frankey & Sandrino ou Dengue Dengue Dengue. Première le 2 juin avec le label Cracki aux platines et un live de leur signature Agar Agar.
De 2 juin au 27 août, à Porte de la Villette, 19e. www.glazart.com