Festivals

Festivals : notre sélection en Europe

Incontournables ou moins connus, bien établis ou tout nouveaux, jazz, classique, rock, électro ou autres : voici une sélection des meilleurs rassemblements musicaux de cet été, en Europe.

IR BCN Festival (Barcelone)

KJ Koze

En parallèle de Sonar, monstre parmi les monstres des festivals barcelonais et dont la réputation n’est plus à faire, se déroule une autre petite sauterie techno des plus savoureuses dans la capitale catalane, elle tient en deux lettres, IR, et en un cadre pas très loin du sublime, le Poble Espanyol, sorte de vieille ville construite à l’occasion de l’exposition universelle de 1929 perchée sur la colline de Montjuic à l’ouest de la ville, offrant au (presque) jeune festival une vue panoramique sur Barcelone depuis sa scène adossée au Monasterio. “Presque”, puisque le festival fêtera tout de même cet été sa cinquième édition, et parce qu’il a su se faire une place de choix parmi les meilleures scènes techno et house du moment. Et la qualité sera une nouvelle fois au rendez-vous avec entre autres Carl Craig, DJ Koze, Roman Flügel, Robert Hood, Ricardo Villalobos ou encore Nina Kraviz. Le tout accompagné d’un verre de sangria, et ça devrait le faire.

Du 15 au 19 juin au Poble Espanyol de Barcelone (Espagne). Environ 40€ la soirée. www.irbcn.com

Sonar Festival

Comme le veut la tradition, la capitale de l’Europe en termes de festivals, l’été, c’est Barcelone. Parce qu’entre Primavera ou Sonar, on brasse à peu près ce qui se fait de mieux aujourd’hui. En plus pointu et avec le curseur un peu plus poussé vers les musiques électroniques pour Sonar, qui fêtera sa 23e édition cette année et dont la programmation 2016 défie à elle seule les lois de la gravité. Et si on en prend une poignée, comme ça, au hasard, on retient son souffle et on en remonte quelques Four Tet, Flume, New Order, James Blake, Fatboy Slim, David August, Kaytranada, Richie Hawtin ou Insanlar. Comme chaque année, les hostilités se dérouleront à la Fira Gran Via de Barcelone, à deux pas de la Place d’Espagne, et en amont de la fête de la musique.

Du 16 au 18 juin à la Fira Gran Via de Barcelone (Espagne). Sonar by day : 54€, Sonar by night : 72€. Pass 3 jours : 195€. www.sonar.es/es/2016

Montreux Jazz Festival

© Seamus Murphy

Le navire amiral des festivals rock, créé par Claude Nobs en 1967, fête son cinquantenaire. L’édition 2016 ne sera donc pas tout à fait ordinaire. Il suffit de jeter un œil sur la programmation pour le comprendre. Aux côtés des signatures prestigieuses du jazz, le saxophoniste Charles Lloyd et le pianiste jamaïcain, amateur de reggae, Monty Alexander (30 juin), l’affiche propose l’Anglais Muse (2 juillet), le merveilleux pianiste de jazz funk et rock Herbie Hancock et le gymnaste vocal Al Jarreau (3). Reprenons notre respiration, et voici la suite : le grand guitariste du Chicago blues, Buddy Guy, la formation de boogie rock ZZ Top, la chanteuse française Keren Ann, auteure d’un bel album en anglais dont on n’a pas beaucoup parlé, You’re Gonna Get Love (4), le noisy groupe atmosphérique Mogwai avec les Islandais éthérés de Sigur Ros (5). Comment ne pas s’exalter devant des soirées qui réunissent la magnifique romancière rimbaldienne du rock Patti Smith et son illustre descendante PJ Harvey (6), le roi irlandais de la soul européenne Van Morrison, et un petit maître de la soul noire américaine influencé par James Brown, Charles Bradley (7). Pour son cinquantenaire, Montreux a aussi invité l’arrangeur en chef, l’alchimiste Quincy Jones, qui a sculpté un pan entier de la musique noire, de Count Basie à Michael Jackson (8). Dans ce feu d’artifice, nous aurions tort d’oublier la soirée brésilienne (Brazilian Dream), avec le grand Martinho Da Vila (10), juste avant Jean-Michel Jarre (11), Neil Young (12) et Lana Del Rey (13). Enfin, la présence du légendaire groupe de hard rock Deep Purple (16) paraissait indispensable tant ce groupe a donné un sceau d’immortalité à Montreux grâce à sa fameuse chanson, “Smoke on The Water”, dans laquelle il racontait l’incendie du casino de la ville et dépeignait la fumée sur le lac Léman !

Du 30 juin au 16 juillet, au Montreux Casino Barrière et à l’auditorium Stravinski (Suisse). Montreuxjazzfestival.com

Paleo Festival

Ce festival, situé entre Genève et Lausanne, a commencé de manière modeste en 1976, avant de grossir et de devenir l’un des rendez-vous importants de l’été musical. 250 concerts attirent plus de 200.000 spectateurs, dans un vaste cadre champêtre (84 hectares). Le palmarès pourrait remplir les pages d’un dictionnaire. James Brown, les Beach Boys, Chuck Berry, Bob Dylan s’y sont produits. L’édition 2016 ne marquera certainement pas l’histoire, mais l’amateur aura de quoi largement se satisfaire, surtout s’il aime le groupe de pop lyrique Muse (19), et la légendaire formation de hard rock Iron Maiden (20). Les amateurs de Bristol et du trip hop auront plaisir à retrouver une formation essentielle des années 1990, Massive Attack, mais aussi Tiken Jah Fakoly (21). La formation technoïde Chemical Brothers (23) et Michel Polnareff (24) concluent la semaine.

Du 19 au 24 juillet. Nyon (Suisse). Paleo.ch/