Festivals : notre sélection en Rhône-Alpes

Incontournables ou moins connus, bien établis ou tout nouveaux, jazz, classique, rock, électro ou autres : voici une sélection des meilleurs rassemblements musicaux de cet été, en Rhône-Alpes.

Jazz à Vienne

Esperanza Spalding © DR

S’il y a bien un moment dans l’année où l’on parle de la ville de Vienne, à quelques kilomètres de Lyon, c’est fin juin, quand le festival légendaire s’illumine. Le public aime son Théâtre antique. Il faut d’ailleurs du cœur aux musiciens pour affronter ce que Claude Nougaro appela un jour le « mur d’humanité ». Il y fait chaud, parfois froid et pluvieux, bref, un festival remuant et agité. Le trompettiste festif libanais Ibrahim Maalouf ouvre cette 36e édition, le 28 juin. La trompette est au centre des débats avec Erik Truffaz et un hommage à l’idole Chet Baker, Autour de Chet, est proposé par Stephane Belmondo, Piers Faccini, Yael Naim… (29). Quelques fanfares colorées et épicées animeront ce début d’été viennois : le 30, les manouches techno de Caravan Palace et les amateurs de musique cubaine et latino Pink Martini, et, le 1er juillet, l’orchestre balkanique de Goran Bregovic. On retrouvera avec plaisir le guitariste, toujours vêtu de blanc, Nile Rodgers de Chic, porté par le succès de “Get Lucky” des Daft Punk (2). Les privilégiés découvriront le pianiste Randy Weston, et Lisa Simone, la fille de Nina (4), et la tournée à succès de l’été que l’on retrouvera souvent, Hugh Coltman et Diana Krall (5). Mais Vienne aime aussi les grands noms du jazz, et elle en sert à la louche : le 7, les guitaristes John McLaughlin et John Scofield avec le pianiste Brad Mehldau, s’y succèderont. Puis, ce sera la chanteuse israélienne Yael Naim et la bassiste « préférée de Barack Obama » Esperanza Spalding (9), avant qu’un autre grand pianiste de jazz fusion, Chick Corea vienne y fêter son 75e anniversaire, avec le même soir Gregory Porter (11). Les chanteurs dominent aussi la programmation : Seal et une nouvelle étoile française de jazz vocal, Cécile McLorin Salvant (12), Robin McKelle et le rappeur Faada Freddy, originaire de Dakar (13). Enfin, terminons par cet autre grand nom que l’on devrait voir aussi souvent, le bluesman artilleur Buddy Guy, toujours prêt à envoyer malgré ses 80 ans (15).

Du 28 juin au 15 juillet, au théâtre antique de Vienne en Isère (38). www.jazzavienne.com

Les Nuits de Fourvière

Philippe Katerine © Eric Garault

Créé après guerre à Lyon, ce festival tout-terrain propose des spectacles de danse, de théâtre, de cirque, et des concerts. Ce rendez-vous programme des artistes que l’on ne verra pas forcément ailleurs ou peu. Il ne faudra d’ailleurs pas se réveiller en retard car, le 1er juin, débarque l’un des plus grands groupes de rock de ces vingt dernières années, Radiohead, dont le très attendu nouvel album, A Moon Shaped Pool, a mis en émoi la critique. Ils ont prévu trois dates en France, au Zénith (23 et 24 mai) et aux Nuits de Fourvière. Quelques jours plus tard, le 14 juin, le Grand Théâtre reçoit un autre créateur génial, la Britannique PJ Harvey, elle aussi de retour avec un nouveau disque, The Hope Six Demolition Project. Elle affiche d’ailleurs complet. Deux personnalités de la chanson rock française, Dionysos et Katerine, se partageront la soirée du 27. Trois révélations hexagonales, Feu !Chatterton, le littéraire et mélancolique groupe parisien Radio Elvis, et Sage, l’ex-leader de Revolver, auront les honneurs du Grand Théâtre, le 29. Une « nuit de la nouvelle vague ».

Du 1er juin au 31 juillet, Grand Théâtre de Lyon (5e), près de la Basilique. www.nuitsdefourviere.com