Gateau techno pour Release the Groove

D’émission de radio diffusée sur Radio Campus Paris, Release the Groove est devenu un organisateur de soirées respecté dans la capitale (et même un peu ailleurs).

Garant d’une certaine conception de la musique électronique (qu’on pourrait résumer avec un anglicisme, “underground quality”), RTG a gagné ses galons grâce son tempérament défricheur, comme en bookant les prodiges Kassem Mosse et Actress à la Machine du Moulin rouge en 2012-2013, ou plus récemment avec l’excellent mais méconnu producteur italien Nick Simoncino au Djoon. Pour célébrer ses quatre années d’existence, Release The Groove a mis les petits plats dans les grands : après FunkinEven et French Fries au Rex, le concert des sœurs new-yorkaises d’ESG à la Bellevilloise, le plateau de vendredi au Yoyo fait la part belle à la techno. Release The Groove a fait jouer ses connexions à Detroit et ramène Robert Hood pour tenir le haut de l’affiche. Le producteur américain, figure de la scène techno de Detroit et ex-membre d’Underground Resistance, est l’un des artistes les plus prisés de ces deux dernières années, notamment grâce au succès du titre Never Grow Old sous son alias Floorplan, qu’on entend au moins quatre ou cinq fois par festival. À ses côtés, Moritz von Oswald, moitié du duo pionnier de la techno allemande Maurizio (et le fameux label Basic Channel), et le Parisien Marcelus, signé sur Deeply Rooted House, le label fondé par DJ Deep. Autant dire qu’il n’y aura pas des masses de plages de repos ce soir-là…