Gordon Matta-Clark, Anarchitecte au Jeu de Paume

Gordon Matta-Clark au Jeu de Paume / Trailer from Jeu de Paume / magazine on Vimeo.

 

L’idée, pour l’artiste, de se réapproprier des objets de pensée semble être au cœur du projet du Jeu de Paume en ce mois de juin :  Gordon Matta-Clark souhaite s’emparer de l’espace public comme lieu d’expression de son art. L’architecte américain y est présenté sous un jour nouveau, comme un précurseur en rupture avec les codes du modernisme. Célèbre pour son travail sur les graffitis, le visionnaire l’est aussi pour sa série d’œuvres in situ qui consistent à découper les structures de bâtiments abandonnés – forme d’autopsie artistique – pour en dévoiler le squelette structurel. À ne pas manquer du 5 juin au 23 septembre.

 

L’expo en un mot ?

Brute

Pour qui ?

Les amateurs d’art urbain

A quelle occasion ?

Découvrir l’architecture sous un nouvel oeil

Le petit plus ?

Le restaurant et sa terrasse pour dorer un peu au soleil à la sortie de l’expo