Grand bain d’exotisme à Petit Bain

Si la tropical bass est un peu passée de mode en Europe après une belle période, elle continue de faire des adeptes en Amérique latine.

Le plateau de la Cosmobass de vendredi à Petit Bain démontre que la scène a de l’avenir, avec des artistes qui font progressivement muter leurs premières influences. C’est le cas du duo de Péruviens masqués Dengue Dengue Dengue!, composé du producteur d’électro Felipe Salmon et du graphiste Rafael Pereira (écoutez leur subtil remix du Lilith de Plaid et Björk). Convertis en 2010 à la cumbia digitale, ils l’amènent depuis à un autre niveau avec leur concept de live 100% audiovisuel en collaboration avec VJ Sixta, à tel point qu’ils parlent désormais de “tropical futurism”.

Il en sera question aussi avec le back to back entre les Mexicains Paul Marmota et LAO (lauréat de la Red Bull Music Academy), tous deux membres du collectif NAAFI, qui mélange des rythmes de cumbia avec du dub, de la trap et les sons électroniques anglais. Pouvoir Magique et SCKK, du collectif parisien Mawimbi complèteront ce line-up ouvert d’esprit, comme on aimerait en voir plus souvent à Paris.