Festivals

Interview : Alex Stevens (Dour Festival)

Dans le cadre de notre présentation des festivals de cet été, nous avons interrogé 10 programmateurs sur leurs attentes, leurs souvenirs, leurs fiertés…. Découvrez les réponses d’Alex Stevens, programmateur du Dour Festival.

Quels sont les artistes dont tu es particulièrement fier cette année sur ta programmation ? 

Alex Stevens : Dour est un festival atypique avec 8 scènes et 270 artistes. On cherche surtout à réaliser un bel équilibre entre artistes reconnus et découvertes mais aussi un équilibre entre les styles musicaux : rock, hip-hop, reggae, electro et metal. Bien sûr, nous sommes heureux de faire venir Damon Albarn, Snoop Dogg, Flume, Mark Ronson et Lauryn Hill mais nous sommes surtout fier d’organiser un événement différent des autres en Europe et qui fonctionne sur notre modèle propre.

Un ou plusieurs artistes de ta prog dont tu penses que l’on va beaucoup entendre parler en 2015 ?

A.S. : On a fait beaucoup de paris risqués sur beaucoup de groupes encore cette année. La programmation de la nouvelle scène « Le Labo » est entièrement consacrée à cela avec plus de 40 groupes moins connus qui risquent d’exploser à l’avenir.

Une anecdote marrante sur les éditions précédentes ?

A.S. : En 2004, super édition, 120 000 personnes (record à l’époque), 25° à l’ombre… une ambiance de feu. Tout le monde voulait voir 2manydjs alors prévu sous un chapiteau. 3h avant le show, on décide de les mettre sur la MainStage, en open air. On a dû faire le plus grand dancefloor de Belgique : il y avait un énergie folle.

Ton meilleur souvenir en tant que programmateur sur le festival ?

A.S. : Le tout premier artiste programmé à Dour en 2001 et voir la foule l’acclamer. C’est une émotion incroyable et on se dit que c’est un magnifique travail qu’on fait.

Quelle est ta playlist du moment ? 

A.S. Plein de vieilles choses après avoir écouté plein des nouvelles choses depuis 8 mois mais aussi pas mal de groupes qui sont à Dour cet été : Skepta, Jungle, Omar Souleyman, Nils Frahm, Batida, Detroit Swindle, …