Jazz In Marciac

Créé en 1978, le festival jazz de Marciac raconte une autre belle histoire.

Créé en 1978, le festival jazz de Marciac raconte une autre belle histoire, ce petit village perdu du Gers devenu une place forte artistique par la volonté d’un homme, Jean-Louis Guilhaumon. Pour s’y rendre, il vaut mieux louer une voiture et dormir chez l’habitant. C’est tout le charme de l’endroit. Là aussi, la programmation déborde allègrement du cadre jazz. D’ailleurs, Marciac est fière d’annoncer pour la première fois la venue de la best seller Norah Jones.  La pianiste et chanteuse jouera les titres de son dernier album, Day Breaks enregistré avec le saxophoniste Wayne Shorter (28 juillet). La suite nous propose du lourd, avec le pianiste Herbie Hancock (29), la dynamique chanteuse américaine Dee Dee Bridgewater (30), le duo blues Eric Bibb et Jean-Jacques Milteau, suivi du guitariste George Benson (1er août), le pianiste cubain Chucho Valdes associé au saxophoniste Kenny Garrett pour un hommage au grand groupe cubain Irakere (2), le trompettiste Roy Hargrove et l’un des plus grands bassistes de l’histoire Stanley Clarke (3). Le contrebassiste israélien Avishai Cohen (4), le duo explosif de pianistes, la Japonaise Hiromi et le Cubain Roberto Fonseca (6), l’emblème de Marciac, le trompettiste de jazz classique Wynton Marsalis qui a droit à deux tours (7 et 11), et Youn Sun Nah (9) devraient remplir le vaste chapiteau. Nous n’oublions pas les guitaristes manouches qui seront présents, de Stochelo Rosenberg à Bireli Lagrene (12) dans le contexte du sympathique film Django.

Du 28 juillet au 15 août. Marciac, Gers (32). www.jazzamarciac.com