Le Cabaret Sauvage fête ses 20 ans

Pour cette vingtième année, le Cabaret Sauvage lance une programmation estivale 5 étoiles. Lancement des festivités ce dimanche 25 juin pour douze heures de son de midi à minuit.

Le Cabaret sauvage, c’est l’histoire d’un mec, Meziane Azaïche, qui est tombé amoureux des magic mirrors, ces chapiteaux nés dans les fêtes foraines belges dans les années 1920. En 1993, Arthur H joue dans un magic mirror éphémère construit dans le parc de la Villette, et quatre ans plus tard, au même endroit, Meziane Azaïche installe durablement le Cabaret Sauvage, qui deviendra l’une des salles de spectacle les plus estimées de Paris, grâce à une programmation qui touche à toutes les musiques du monde, pourvu que ce soit du bon. Rendez-vous des amateurs de musiques maghrébines et méditerranéennes, on y a vu les concerts d’à peu près toutes les stars du reggae jamaïcain, le chanteur colombien Yuri Buenaventura, George Clinton, Tony Allen, Staff Benda Bilili, mais aussi des légendes de la musique électronique (on se souvient du concert mythique d’Underground Resistance avec Laurent Garnier en 2005). Et pour cette vingtième année, le Cabaret Sauvage lance une programmation estivale 5 étoiles, avec notamment l’orchestre de Goran Bregović, Popa Chubby, Lo’Jo, Nicola Cruz, le protégé de Nicolas Jaar, ou encore un “village rasta” avec quelques légendes du reggae. La salle a aussi confié ses dimanches à des collectifs parisiens, qui organiseront des fêtes diurnes et gratuites pour profiter de l’espace extérieur, aménagé en chill-out géant (featuring barbecue, transats, massages, hamacs, ping-pong, pétanque, food trucks, barbe à papa…). Lancement des festivités ce dimanche 25 juin, avec les “sauvageons” de Jekyll & Hyde et Pardonnez-nous, pour douze heures de son de midi à minuit.

 

Sauvage !, dimanche 25 juin, au Cabaret Sauvage, à partir de midi, au 211, avenue Jean-Jaurès, 19e. M° Porte de Pantin. Entrée libre.