Le collectif Subtyl monte une fête en pleine nature

“Retourner à la base du rituel festif et casser les codes de la fête”, c’était la mission que s’était assignée le collectif Subtyl à ses débuts.

“Retourner à la base du rituel festif et casser les codes de la fête”, c’était la mission que s’était assignée le collectif Subtyl à ses débuts. Depuis, les orgas n’ont toujours pas monté de fête en club, préférant le hors les murs. Ce ne sera pas un vain mot pour leur prochaine fête, qui se déroulera dans un parc du sud de Paris (mais accessible en métro) classé comme “espace naturel sensible”. Une fête presque primitive, avec toutefois un chapiteau chauffé et du parquet, mais définitivement champêtre, entre une roseraie, un écomusée et des espaces chill molletonnés de foin. Sensible, la programmation musicale le sera également, avec les résidents de Concrete Behzad & Amarou, la DJ techno qui n’en finit plus de monter, AZF, un back to back entre Kermit Dee et Tom Joyce, les résidents de la soirée Philia, et Tijo Aimé, danseur professionnel et expert ès house et autres grooveries.

Lost & Found Soulmate Club, samedi 22 octobre, 23h-10h (10-12,5 €) Lieu révélé sur facebook.com/subtyl.