Le disquaire Greenroom au Pitchfork : Notre sélection #3

À l’occasion de la sixième édition du Pitchfork Music Festival Paris, Greenroom installe son disquaire éphémère dans la Halle de la Villette pendant les trois jours de l’événement. Voici notre troisième sélection de vinyles glanés parmi les 50 que vous retrouverez au festival et au sein du cahier dédié…

En 2016, pour sa 6ème édition, le Pitchfork Music Festival Paris accueille des icônes telles que MIA ou Moderat, mais aussi les enfants prodiges du rap Joey Purp ou Abra, le rock tout en tension de Suuns et de Parquet Courts ainsi que les doux rêveurs Nick Murphy (Chet Faker)  et Flavien Berger. Greenroom célèbre l’éclectisme et l’excellence de cette programmation en proposant une dotation de 500 disques vinyles en plein cœur du festival !
A Nous Paris, partenaire depuis la 1ère édition du Pitchfork Festival, avec qui elle partage sa gourmandise pour une musique sans frontières, s’associe à Greenroom dans cette course aux trésors discographiques. Le défi est lancé aux spectateurs du Pitchfork Festival : ils pourront gagner le disque de leur choix parmi les 500 proposés, mais il leur faudra le dénicher en 60 secondes top chrono !
A Nous Paris relève le défi  et a sélectionné 50 vinyles de connaisseur sur l’ensemble de la collection Greenroom

Et voici les 5 nouveaux classiques de la semaine sélectionnés par A Nous Paris pour Greeroom au Pitchfork Festival : avec « Road to Freedom », les Young Disciples inauguraient en 1991 l’ère de l’acid jazz sur le label de Gilles Peterson, Talkin’ Loud, référence du genre ; Badbadnotgood & Gostface Killah avec « Sour Soul » abolissent les frontières entre passé et présent, entre jazz et hiphop, alliant virtuosité et flow incomparables ; Jefferson Airplane avec son second album « Surrealistic Pillow », entérine la contre-culture psychédélique de San Francisco ; Portishead s’offre en 1998 « Roseland NYC Live », l’écrin public que mérite son règne sur le triphop ; enfin, « For the Whole World to See » montre en 2009 au monde entier les démos refusées en 1975 de Death, groupe de punk funk formé par 3 frères de Detroit trop iconoclastes, dont les 3 fils du leader formèrent en 2009 un groupe de reprises qui sévit encore aujourd’hui, Rough Francis !

Chacun de ces 5 albums figurera dans la sélection Greenroom. Pour décrocher le Graal, attention, vous n’aurez qu’une minute !

Plus d’infos sur http://www.greenroom.fr