Le Marvellous Island part à la plage

D’habitude, on y fait de l’aviron ou du catamaran. Mais le week-end prochain, il faudra bien cacher les embarcations, histoire d’éviter les boat parties improvisées et les fêtards naufragés.

La plage de Torcy et sa base nautique (à 20 minutes de Paris en RER) accueille vendredi et samedi la troisième édition du festival Marvellous Island. Si la programmation est un peu plus mainstream et un niveau en dessous du Weather et son casting pléthorique, le spot de Torcy devrait officialiser le côté festival du Marvellous, avec un camping et de la musique non-stop de midi à 6 heures du matin.

 

 

Parmi les têtes d’affiche, quelques gros morceaux quand même, avec l’Anglais Alan Fitzpatrick, Adam Beyer, le vétéran suédois qui tape toujours aussi fort, ou les Berlinois Ellen Allien ou Marc Houle. Le Beach stage, qui sera sans doute le plus prisé – sauf en cas de météo capricieuse – fera défiler Nicole Moudaber, la protégée de Carl Cox, Andhim, le duo allemand qu’on a vu vivifier le Zig Zag il y a quelques semaines, ou encore David Duriez, patron du label house français Brique rouge.

Sur les deux autres scènes, on trouvera Aka Aka, autre couple teuton qui fait swinguer sa techno, et des trucs un peu nazes qui font des millions de vues sur YouTube comme Watermät. Après deux jours les pieds dans l’eau, retour intra-muros pour la fête de clôture au Cabaret Sauvage le dimanche après-midi, avec deux envoyés spéciaux du label parisien CleckClekBoom, Aleqs Notal et Jean Nipon, et surtout l’excellent Acid Pauli et ses sets toujours tripants.

Retrouvez plus d’informations sur http://www.marvellous-island.fr