Le pays du Sonore levant

Fondé en 1989, le Festival Ars Musica de Bruxelles compte parmi les importants rendez-vous européens de musique contemporaine. La prochaine édition se déroule du 12 au 27 novembre, sur le thème « Le pays du Sonore levant ».

Un prélude « hors les murs » de trois concerts la précède à Paris au Centre Wallonie-Bruxelles, irremplaçable vitrine de l’effervescence artistique belge. Par son ancrage dans la tradition, doublé d’une fantastique ouverture à la modernité, le Japon fascine. Prêt pour l’aventure ? Elle commence jeudi avec le pianiste Jean-Philippe Collard-Neven et un « road-movie sonore dans un Japon imaginaire » au cours duquel, à partir de photos, de films, d’extraits sonores ramenés de nombreux séjours au pays du Soleil levant, l’artiste entreprend un nouveau voyage, en improvisant au clavier cette fois. Dépaysement sonore garanti aussi la semaine prochaine lors du concert de musique acousmatique – « haikusmatique » plutôt – d’Annette Vande Gorne (9 nov.) : sur un dispositif allant de 24 à 78 haut-parleurs, la fondatrice de Musique & Recherches présente quatre créations récentes inspirées par le Japon. La pianiste Kaoru Tashiro conclut (10 nov.) par un récital entre Belgique et Japon mêlant des pièces de Benoît Mernier, Baudoin de Jaer, Kenji Sakai, Noriko Koide et Dai Fujikura.

3, 9 et 10 novembre (à 20h), Centre Wallonie-Bruxelles, 127-129, rue Saint-Martin. M° Châtelet. Tel. 01 53 01 96 96. Places 8-10 €. (Festival Ars Musica à Bruxelles, du 12 au 27 novembre : www.arsmusica.be/2016).