L’Envol à la maison rouge

Un homme s'élance dans les airs devant des enfants ahuris
© Eikoh Hosoe. Courtesy galerie Jean-Kenta Gauthier, Paris

 

Quelle plus belle métaphore pour la maison rouge – qui fermera ses portes en octobre pour partir vers de nouveaux horizons – que celle de l’Envol ? Une idée qui sera effleurée à travers le prisme de l’hédonisme et du militantisme, car c’est une utopie que partagent les rêveurs de sensations vertigineuses et les aventureux en quête d’émancipation. L’exposition, regroupant des œuvres d’art moderne, contemporain, brut, ethnographique et populaire, rapproche toutes les figures humaines : du poète au scientifique, de l’artiste sous LSD au savant fou, du danseur à l’aviateur. Voltigez jusqu’à elle du 16 juin au 28 octobre !

L’expo en un mot ?

Aérienne

Pour qui ?

Tous ceux qui ont, un jour, rêvé de voler

A quelle occasion ?

Une envie de légéreté

Le petit plus ?

Le photomaton rétro à  l’entrée du musée