Les Frenchies de Diplo

Enchevêtré entre ses dates avec Major Lazer et Jack Ü, le duo qu’il forme avec Skrillex, Diplo est de passage à Paris en solo ce jeudi. Mais le producteur de MIA ou Madonna n’est jamais vraiment seul.

Pour sa date au Yoyo, il sera accompagné de DJ Slow, boss du label belge Pelican Fly, et des Picard Brothers, deux frères français qui ont signé avec Mad Decent, le label de Diplo, grâce à un tweet, et ainsi pénétré le monde impitoyable des songwriters à Los Angeles, une véritable industrie où la compétition est féroce pour décrocher un titre sur l’album d’une star du hip-hop ou du R&B US.

“C’est vraiment l’usine. Il faut écrire un hit par session, et sur les 1 000 morceaux que tu fais, ils n’en gardent qu’un”, expliquaient Maxime et Clément aux Inrocks l’an passé. À leur actif, donc, des dizaines de morceaux jamais sortis, comme pour Ludacris ou Robin Thicke, mais aussi des hits. Powerful de Major Lazer (18 millions de vues sur YouTube), Faces de Patrice et Selah Sue, Sweet Talker de Jessie J ou encore I Wont Stop de Sevyn Streeter et Chris Brown sont tous des hits made in France…